Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 septembre 2016 4 08 /09 /septembre /2016 01:42

Pour l’instant, c’est silence radio autour d’un évènement dramatique qui aurait pourtant pu coûter la vie à Vladimir Poutine.

Une collision entre la limousine officielle du président russe et une voiture ayant quitté sa file a eu lieu à Moscou sur l’avenue Koutouzov, une voie rapide située à l’ouest du centre-ville. Le chauffeur de Vladimir Poutine est mort sur le coup mardi.

Des images de vidéosurveillance montrent les deux grosses berlines noires en train de se télescoper. Selon les médias, Vladimir Poutine ne se trouvait pas à bord au moment de l’accident.

Pour que le chauffeur, présenté comme un homme expérimenté, meure au volant d’une des voitures les plus blindées au monde, il a fallu que le choc ait été phénoménal. Si l’on y rajoute le silence quasi tombal qui entoure l’évènement, on ne peut que vouloir en savoir plus.

Avic – Réseau International

il n'est pas impossible que ce soit une tentative d'assassinat vu la tournure des événements en Syrie mais aussi de la popularité toujours grandissante de Vladimir poutine dans le monde qui est vu comme le seul chef d'état capable et qui a la volonté de tout faire pour empêcher un conflit mondial voulu par l'oligarchie état unienne et sioniste pour sauver leur système et leur hégémonie mise à mal depuis une dizaine d'années , ils veulent nous refaire le coup de la seconde guerre mondiale en se voyant déjà alimentant les belligérants en armes matériel etc.... dans une guerre qu'ils auront fomentée et délocalisé sur le vieux continent tout en préservant leur territoire, une guerre syrienne à l'échelle mondiale en préservant les états unis , les pays dits émergents, la Russie et la chine ont bien compris les objectifs obscurs de cette caste d'assassins.

V POUTINE est le leader actuel de cette opposition qui eux n'ont aucun bénéfice à retirer dans un conflit de ce genre, c'est la raison pour laquelle une tentative d'assassinat de mr poutine ne serait pas étonnante ,l’enquête le dira peut être , le président poutine doit redoubler de vigilance face à ces individus qui de leurs propres aveux ont créés tous les mouvements terroristes y compris daech le proxy de L’OTAN ces monstres n'ont aucun respect pour la vie d’autrui seul leurs intérêts et le pouvoir non partagé les intéressent ,

Published by spartacus
commenter cet article
11 avril 2016 1 11 /04 /avril /2016 12:01

COMMENT désamorcer la fronde, sans pour autant céder sur l'essentiel ?

on invente un mouvement stérile ! la ce sera nuit debout qui aidera à faire passer la pilule de la loi dite travail ou du nom de la ministre loi El Khomri,

on focalise les médias sur ce mouvement estudiantin NUIT DEBOUT sauf que les premiers concernés aujourd'hui les ouvriers eux ils doivent dormir la nuit pour travailler le lendemain!!

puis on fait quelques mesurettes les syndicats étudiants "contrôlé par le ps" se disent satisfait -mesures-jeunes-insertion-travail et on laisse les jeunes se démoraliser jusqu'à ce qu'ils rejoignent leurs foyer et l'affaire et faite !

_______________________________________________________

les paysans du larzac !!

Dans leur lutte face à l’extension d’un camp militaire pour ne pas se faire expulser de leurs terres, les paysans du Larzac dans les années 70 organisent une grande marche du Larzac jusqu’à Paris : pour y faire entendre leur colère, mais aussi pour éprouver les campagnes, petites villes, villages, hameaux qui les accueillent sur leur passage. Leur détermination était si grande à changer les choses qu’ils ont dû rompre avec leurs habitudes, laisser leurs champs en friche pour quelques temps.

Des habitudes nous en avons : le travail, les études, les rendez-vous, les engagements. Ceux-ci pèsent sur chacun de nous à chaque fois que nous voulons manifester, lutter, réfléchir. Je crois que cette double-vie que nous menons en ce moment nous épuise, nous érode. De plus, nous savons tous ici (sans oser le dire), que les changements que nous appelons de nos vœux (démocratie radicale, mode de vie alternatif, redéfinition du travail) ne se feront pas sans cette rupture avec ces habitudes, sans changement sur nous-mêmes avant le reste. L’Histoire le montre.

Je nous propose un dilemme, à discuter, et à mettre en pratique dans les plus brefs délais car nous n’avons plus beaucoup de temps :

Soit 1) Nous poursuivons les manifestations, les blocus, les Nuit Debout en attendant des ouvriers qu’ils mettent en place une grève générale reconductible que nous passerons sagement à la maison devant notre télé. De mon point de vue, nous nous épuiserons à rêver d’un autre monde des jours et des jours encore sans que le cadre soit ébranlé, et précisément dans le cadre de la lutte telle qu’elle est inscrite dans notre Vème République.

Soit 2) A l’image de notre mouvement, neuf, inventif, pacifique, affirmatif, radical, nous partons de toutes nos villes pour rejoindre la Nuit Debout de Paris à pied, comme les paysans du Larzac. Cela peut prendre deux semaines comme un mois : sur notre chemin, faisons escale dans tous les villages et villes que nous rencontrerons pour y poursuivre nos réflexions et nos débats. Je pense que la colère est immense dans nos campagnes : profitons des élections qui se profilent pour désamorcer le Front National, et construire une vraie et grande Nuit Debout, qui dépasse les classes urbaines et étudiantes. Occupons le temps, occupons l’espace, occupons les médias le plus longtemps qu’on le peut, et mettons-nous en mouvement réellement, sur les chemins. Les têtes suivront, j’y crois profondément.

Je pense que cette initiative mettra à jour notre réelle détermination : car si nous pourrions être prêts à mettre entre parenthèses nos habitudes pour renverser la table, nous ne pouvons plus nous permettre de perdre de l’élan politique en AG obséquieuses et vides de toute vitalité politique. Que ceux qui se sentent capables de réaliser cette grève en mouvement et d’aller chercher les indignés dans tous les recoins de France le fassent, car sinon, j’ai bien peur que ces Nuits ne soient pas à la hauteur de nos ambitions et de nos rêves conjugués, et qu’elles demeurent un repli chaleureux et non plus une énorme vague.

Nous avons un désir commun qui ne fait que s’exprimer toujours plus fort chaque jour sur nos places : nous perdrions beaucoup à ne pas le réaliser.

________________________________________________________

Les ouvriers en lutte, encore loin de La nuit debout

"Ce n'est pas les tweets, même nombreux, qui vont faire peur à Valls" (Mercier, CGT-PSA)

Et si les ouvriers rejoignaient le mouvement Nuit Debout ? C’est le vœu formulé par l’économiste et tribun Frédéric Lordon. Alors qu’une partie du film Comme des lions – qui retrace la grève des salariés de PSA à l’annonce de la fermeture du site d’Aulnay-sous-Bois – devait être diffusée ce mardi soir place de la République, sa réalisatrice Françoise Davisse reste sceptique : comment passer "la nuit debout" quand on travaille le lendemain ? Un constat partagé par Jean-Pierre Mercier, délégué syndical CGT de PSA, qui préconise... une occupation des entreprises.

"La nuit, c’est fait pour baiser et pas pour travailler" : ainsi s’adresse Jean-Pierre Mercier à la centaine d’étudiants présents dans l’amphi Y de l’université Paris 8 à Saint-Denis. Nous sommes lundi 21 mars à la veille des attentats de Bruxelles. La fac n’est pas en grève mais en lutte. Les tags des murs et des cages d’escalier en témoignent. Les haut-parleurs invitent à la projection du film Comme des lions de Françoise Davisse, deux jours avant sa sortie dans les salles de ciné. On ne se bouscule pas mais l’auditoire écoute attentivement Mercier qui présente au micro le documentaire dans lequel il apparaît. Mercier n’en est pas le héros. Délégué CGT et numéro deux de Lutte ouvrière, il était coordonnateur et porte-parole de la grève menée début 2013 à l’annonce de la fermeture de l’usine PSA-Peugeot-Citroën à Aulnay-sous-Bois.

___________________________________________________________________

"réflexion"

« Nuit debout », un mouvement à dormir debout

par Thierry Meyssan

Le mouvement « Nuit debout » qui vient de se créer en France, mais aussi en Espagne et en Allemagne, ambitionne de faire barrage au projet de loi El-Khomri sur la réforme du Code du travail et, plus généralement, de lutter contre le néolibéralisme. Thierry Meyssan dénonce des discussions creuses et incohérentes. Il relève les références explicites des organisateurs aux manipulations de l’équipe de Gene Sharp, qui a organisé pour le compte de la CIA les révolutions colorées et le printemps arabe.

La presse parisienne se pâme devant la naissance d’un mouvement politique, « Nuit debout ». Des centaines de personnes se rassemblent sur les grandes places des principales villes françaises pour discuter et refaire le monde.

Ce mouvement « spontané » s’est organisé en quelques jours. Il dispose désormais de deux sites internet, d’une radio et d’une télévision web. À Paris, place de la République, 21 commissions ont été constituées comme dans un inventaire à la Prévert : animation artistique, climat, cantine, création d’un manifeste, dessin debout, jardin des savoirs, manifestations, campement, démocratie, science debout, gréve générale, éducation, économie, féminisme, LGTBI+, TV debout, vote blanc, transparence, Françafrique, infirmerie, communication. C’est dans ce bavardage que se jouerait l’avenir du pays.

« Nuit debout » aurait surgi de la projection d’un film militant « Merci patron » de François Ruffin, le 23 février. Les spectateurs auraient constitué un collectif « Convergence des luttes », avec l’idée de rassembler les préoccupations des salariés, des migrants, etc. [1]

Cependant, la lecture de l’appel rédigé par « Convergence des luttes » ne manque pas surprendre. On peut y lire :
« Ce mouvement n’est pas né et ne mourra pas à Paris. Du printemps arabe au mouvement du 15M, de la place Tahrir au parc de Gezi, la place de la République et les nombreux autres lieux occupés ce soir en France sont l’illustration des mêmes colères, des mêmes espoirs et de la même conviction : la nécessité d’une société nouvelle, où démocratie dignité et liberté ne sont pas des déclarations vides » [2].

Si ce mouvement n’est pas né à Paris, comme l’affirment ses initiateurs, qui en a eu l’idée ?

Les références au « printemps arabe », au « mouvement du 15M », à la « place Tahrir » et au « parc de Gezi » renvoient toutes quatre à des mouvements clairement soutenus, sinon initiés par la CIA. Le « printemps arabe », c’est le projet du département d’État de renverser les régimes laïques arabes et de les remplacer par les Frères musulmans. Le « mouvement du 15M », en Espagne, c’est la contestation de la politique économique des grands partis tout en affirmant l’attachement aux institutions européenne. La « place Tahrir » en Égypte est habituellement considérée comme un des lieux du printemps arabe, et l’en distinguer ne peut faire référence qu’à son occupation par les Frères musulmans de Mohamed Morsi. Quant au parc Gezi, ce fut le seul mouvement laïque des quatre, mais il était instrumenté par la CIA pour mettre en garde Recep Tayyip Erdoğan, qui n’en a pas tenu compte.

Derrière ces quatre références et bien d’autres, on trouve un même organisateur : l’équipe de Gene Sharp, jadis baptisée Albert Einstein Institute [3] et aujourd’hui Centre for Applied Nonviolent Action and Strategies (Canvas), exclusivement financée par les États-Unis [4]. Des gens très organisés, directement liés à l’Otan et ayant une sainte horreur du spontanéisme de Rosa Luxembourg.

La non intervention de la préfecture de police, le discret soutien de l’Union européenne à Radio Debout, et la présence parmi les organisateurs de personnalités jadis soutiens d’Action directe [5] ne semblent pas poser de problème aux participants.

Bien évidemment, le lecteur se demande si je ne force pas la dose en voyant ici aussi la main de Washington. Mais les manipulations de l’équipe de Gene Sharp dans une vingtaine de pays sont aujourd’hui largement attestées et étudiées par les historiens. Et ce n’est pas moi, mais les organisateurs de « Nuit debout » qui font référence à ses actions.

L’équipe de Gene Sharp intervient avec des recettes toujours identiques. Selon les cas, les manifestations manipulées visent soit à changer le régime, soit au contraire à stériliser l’opposition, comme c’est le cas ici. Depuis 2000, cette équipe utilise un logo emprunté aux communistes pour mieux les combattre : le poing levé. C’est évidemment le symbole qu’à choisi « Convergence des luttes ».

Le slogan de « Nuit debout », « On ne rentre pas chez nous », est nouveau dans la longue succession des opérations de Gene Sharp, mais il est tout à fait typique de sa manière d’intervenir : ce slogan ne comprend aucune revendication positive, ne propose rien. Il s’agit juste d’occuper la rue et de distraire les médias pendant que les choses sérieuses se déroulent ailleurs.

Le principe même de « Nuit debout » exclut toute participation des travailleurs. Il faut être bien noctambule pour pouvoir passer ses nuits à discuter. Les « salariés et les précaires » que l’on est censé défendre travaillent, eux, le matin et ne peuvent pas se permettre de nuits blanches.

Ce ne sont pas les commissions de « Nuit debout » —où l’on s’intéresse à tout sauf aux ravages de l’exploitation et de l’impérialisme— qui mettront fin à la domination de la France par une coterie de nantis, qui l’ont vendue aux Anglo-Saxons et viennent d’autoriser le Pentagone à y installer des bases militaires. Imaginer le contraire serait croire une histoire à dormir debout.

Thierry Meyssan

______________________________________________________

PUBLIÉ PAR MANUEL GOMEZ LE 10 AVRIL 2016

Depuis quelques années, j’ai la faculté de partager ma vie entre la France et l’Espagne et c’est ainsi que j’ai pu assister à la naissance du mouvement des « Indignés » auquel fait référence celui qui, actuellement, se développe en France sous l’ appelation « Nuit debout ».

Mouvement spontané ? Certes pas.

Mouvement organisé, orchestré, encadré et dirigé, comme le fut celui des « Indignés » [et ceux d’Occupy Wall Street et des tentes bd Rothschild à Tel Aviv]

A l’origine, les banderolles indiquaient « Indignés mais fiers d’être espagnol ». Plus tard, une fois élus, la fierté d’être espagnol a pratiquement disparu, leur respect envers les institutions également : leur leader, Pablo Iglesias, se présente en chemise et manches retroussées devant le roi d’Espagne.

Sur les bancs du Congrès ils se ridiculisent en levant le poing, allaitent un bébé, affichent une coiffure dreadlock de rasta débraillée.

Par la suite, ils rejettent les fêtes catholiques, les traditions folkloriques comme « Mauros y Christianos », et revendiquent effrontément la vice-présidence de la république et l’indépendance de la Catalogne… et j’en passe.

Leur vrai visage apparaît, et plus aucun parti n’en veut, même pas le PSOE (Parti socialiste espagnol) pour qui ils espéraient être le principal soutien.

Le peuple espagnol n’en veut plus

Tout comme les « Indignés », « Nuit debout » prend son envol sur les réseaux sociaux : Twitter, Facebook, etc. Quelques mots : « Tous ce soir à 20 h. place de la République »

Une douzaine tout d’abord puis cent, mille et des dizaines de milliers sur tout le territoire, réunis dans des lieux symboliques des centres villes.

Les médias nationaux, télévision, presse, raffolent de ce genre d’évènements et ne se privent pas de les monter en épingle.

Premier constat, il faut être chômeurs pour ne pas se trouver devant l’obligation de se pointer au travail le lendemain matin et ne pas avoir de diplôme à préparer dans les semaines à venir.

Ensuite, le choix de la couleur du ralliement, rouge, comme il se doit, pour marquer son appartenance à l’idéologie gauchiste et noir, bien entendu, pour indiquer son « anarchie » contre les institutions.

La liberté de pouvoir s’exprimer durant quelques minutes sur tout, et surtout sur rien

A l’origine, nombreux sont ceux qui prennent la parole puis, au fil du temps, ce sont les mêmes qui occupent l’estrade et monopolisent l’attention.

D’une foule il y a toujours des « meneurs » qui émergent. Ils sont déjà là attendant leur tour. Nous ne tarderons pas à le constater.

Puis quelques leaders apparaîtront, et l’un d’entre eux se détachera. Une équipe nationale se constituera, et son positionnement à gauche, et même à l’extrême gauche, se précisera.

Et comme les « Indignés » en Espagne se sont transformés politiquement en « Podemos »(Nous pouvons), « Nuit debout », en France découvrira l’enseigne médiatique de son parti. Lequel sera-t-il ? On y pense, soyez-en assuré…

N’assistons-nous pas déjà à la présence d’un Besancenot, d’un Mélenchon, et d’autres encore pour apporter leur soutien à cette jeunesse, à ces Français qui, enfin, peuvent exprimer leur déception, leurs désillusions, à défaut de leur colère.

Le scénario est mis en place, le film démarre, mais soyez rassurés, il ne s’agit que d’un court-métrage, l’aurore apparaîtra, ils disparaîtront de la scène politique et médiatique et rentreront dormir « à la maison » comme tout le monde.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Manuel Gomez

Published by spartacus
commenter cet article
5 avril 2016 2 05 /04 /avril /2016 11:57

Suite aux "révélations" de panama papers : Les “Panama Papers”, ce sont près de 11,5 millions de documents, piratés dans les archives d’un “champion du monde” de la création de sociétés offshore : le cabinet panaméen Mossack Fonseca.

Le tableau esquissé à travers ces fichiers, qui remontent à la création du cabinet en 1977, est à peine croyable : plus de214.000 entités “offshore” créées ou administrées par cette seule société sur 38 ans, dans 21 paradis fiscaux différents et pour des clients de plus de 200 pays. Et ces clients ne sont pas n’importe qui : 12 chefs d’Etat dont 6 en activité, 128 responsables politiques et hauts fonctionnaires de premier plan du monde entier, et 29 membres du classement Forbes des 500 personnes les plus riches de la planète.

Au total, plus de 2,6 téraoctets (2.600 Go) de données ont été sortis des placards de Mossack Fonseca, et épluchés par 370 journalistes de 107 médias du monde entier, qui ont travaillé pendant 9 mois pour en tirer des informations et les mettre en forme. Ils révèlent les bénéficiaires se trouvant derrière plus de 214 000 sociétés offshore situées dans 21 paradis fiscaux.

nous pouvons comme de nombreuses personnes l'ont déjà constater que les principales personnes visées par ces fuites sont en premier lieu le président vladimir poutine qui n'est pourtant pas sur cette liste mais dont on trouve des soit disant proches apparemment deux personnes dont le violoncelliste Sergey Roldugin prétendument meilleur amis de V poutine selon ces "journalistes"! mais c'est sur vladimir poutine que tous les médias avec sa photo font leur une ! bizarre !!! les autre cibles sont les officiels chinois dont certaines personnes de leurs entourages sont cités mais encore une fois pas eux personnellement , beaucoup de personnalités des BRICS mais pas un seul américains ou israélien et très peu de Français à part Drahi peut être le franco israélien patron de bfm,SFR entre autres et 3ou4 autres francais dont Cahuzac ancien ministre du budget de hollande !

Pourtant pour les Belges, leurs médias indiquent : “732 Belges exposés

En proportion, il devrait donc y avoir 2 ou 3 Français

EDIT : réponse ici pour la France (mais c’est peut-être partiel ?) : 285 entreprises, 77 clients, 105 bénéficiaires, 757 actionnaires

l'objectif est clairement de salir le président russe et le gouvernement chinois il suffit de lire la presse mainstream pour s'en convaincre , en regardant de plus prêt dans cette affaire on constate que ces documents ne sont pas rendus public c'est le consortium indépendant des journalistes d'investigations qui dévoile ces documents,"en grande partie mails ,photos ,notes etc" en fouillant on aperçoit que cette organisation est directement financé entre autres par l’open society de Georges Soros, et l’USAID qui est un faux nez de la CIA !

suite aux remarques de nombreux internautes et journaux indépendant sur le fait qu'aucun américain figure dans ces révélations "la ficelle était grosse" Mr Gerard Ryle, directeur de l'organisation. international des journalistes d'investigation " basé à Washington et âgée d'un ou deux ans! "a promis de réparer prochainement cette injustice.M.Ryle a toutefois expliqué que son organisation ne disposait pas d'informations compromettantes sur des hommes politiques américains sic! Néanmoins, il a indiqué que prochainement, certains citoyens US ne pourraient plus dormir sur leurs deux oreilles.

"Dans un proche avenir nous publierons beaucoup de noms d’Américains", a fait savoir Gérard Ryle.

L'absence de noms de citoyens US dans la liste s'explique peut-être par le fait que les Américains n’ont pas intérêt à conserver leurs biens mal acquis à Panama suite à la conclusion en 2010 d'un accord entre les deux Etats, qui a mis fin aux tentatives des riches Américains de trouver un refuge fiscal dans ce pays.

"Les Américains n'ont pas besoin de se rendre à Panama. Il existe un véritable paradis offshore aux Etats-Unis. Ce paradis est tout aussi confidentiel que partout ailleurs", lit-on dans le journal américain New York Times.

__________________________________________________________

Sputnik :

"Les « fuites » ont été orchestrées par un syndicat de journalistes d'investigation américain lui-même inspiré par le Centre américain pour les bonnes pratiques fiscales. Ce sont les journalistes américains et on ne sort pas de noms de fraudeurs américains. Alors ça va peut-être arriver, peut-être sous la pression de l'opinion publique, en disant que ça serait quand-même assez étonnant que qu'un pays qui possède les plus puissantes multinationales, que le nom d'aucunes d'entre elles n'apparaissent dans le recours à des cabinets d'avocat panaméens, des îles Vierges, singapouriens, caïmans, etc. Mais ça pourrait venir. Pour l'instant médiatiquement on va dire que le buzz, il a surtout eu lieu autour de l'entourage de M. Poutine."

© Sputnik. Sergey Guneev

"C'est pour quand les sanctions contre le Panama"?

Aujourd'hui dans la presse internationale le nom du président russe est cité presque plus souvent que le nom de la personne concernée par les révélations — monsieur Roldouguine. L'amitié entre deux hommes pousse les journalistes de The Guardian par exemple à impliquer Vladimir Poutine dans des affaires de fraudes pour une somme de 2 milliards de dollars. Le Kremlin « refuse de commenter ce genre d'accusations insensées », à l'instar du gouvernement britannique, qui demande de ne pas mélanger affaires personnelles des proches et des familles des hommes politiques et affaires d'état.

Après la première vague des révélations, peut être doit-on s'attendre à une vraie tempête. A suivre."

_____________________________________________________

Qu'est-ce que les Panama Papers ne vous ont pas dit sur la fortune de Poutine?

La fortune de Vladimir Poutine a toujours été une source de spéculations. Il n'est donc pas surprenant que, lorsque le scandale des Panama Papers a éclaté dimanche, tout le monde s'est tourné vers le président russe, pourtant jamais mentionné dans plus de 11,5 millions de données secrètes, le fondateur de l'organisation menant l'enquête l'atteste.

A la question directe de savoir si le nom de Vladimir Poutine figure dans les 11,5 millions de données secrètes des Panama Papers, le fondateur de l’Organized Crime and Corruption Reporting Project, Drew Sullivan, à l'origine de l'enquête a formulé une réponse extrêmement précise:

© Sputnik. Sergey Guneev

"C'est pour quand les sanctions contre le Panama"?

"Non, M. Poutine ne figure pas dans notre base de données et je doute que son nom ne soit mentionné dans n'importe quelle base de données", a coupé net Drew Sullivan dans une interview au média russe RBK.

Pourtant, ce dernier chiffre fourni par l'enquête, évaluant la richesse de Vladimir Poutine à pas moins de deux milliards de dollars, ne devrait étonner personne. Eh bien, si on oublie les titres des médias et les photos qui font les Unes, ce n’est pas la fortune personnelle de Vladimir Poutine mais celles "des amis du président russe".

La somme de deux milliards de dollars prétendument détenue par le violoncelliste russe de renommée internationale Sergueï Roldouguine n'est sûrement pas aussi excitante que les 40 milliards de dollars que Vladimir Poutine cacherait, d'après les rumeurs, dans ses sociétés offshores, ses super yachts extrêmement coûteux, ses palais et ses montres suisses. Après tout, le président russe est souvent considéré dans l'imaginaire public comme l'un des hommes les plus riches du monde.

Vladimir Poutine lui-même a confirmé en 2008 qu'il était bien l'homme le plus riche du monde mais ce n'est pas ce que vous auriez pu penser.

© Sputnik. Sergey Guneev

Panama Papers: circulez braves gens, c’est la faute à Poutine!

"Je suis l'homme le plus riche non seulement en Europe mais dans le monde entier, je collectionne les émotions, je suis riche car le peuple russe m'a confié par deux fois la direction d'une grande nation comme la Russie, je crois que c'est ma plus grande richesse", avait confié M. Poutine à Bloomberg.

Plus sérieusement, les informations sur les revenus de Vladimir Poutine sont publiques. Selon des documents publiés par le Kremlin en avril 2015, les revenus annuels de Vladimir Poutine en 2014 s'étaient élevés à 7.654.042 roubles (environ 150.000 dollars). Le président russe possède également un appartement de 77 mètres carrés, une parcelle de terrain, un garage et quatre voitures.

Pour comparer, le président américain Barack Obama gagne 400.000 dollars par an, alors que le salaire de la chancelière allemande Angela Merkel s'élève à environ 230.000 dollars.

Pourtant, le fait que l'enquête de l’Organized Crime and Corruption Reporting Project soit foncièrement polarisée "contre" la Russie n’a rien de vraiment étonnant quand on regarde ses sponsors en bas de sa page Internet: la fondation Open Society du milliardaire George Soros, foncièrement hostile à la Russie et interdite dans ce pays, et l’USAID, elle aussi proscrite sur le territoire russe.

Drew Sullivan a d'ailleurs confirmé les sources de financement du projet, précisant qu'il ne les cachait pas et que l'argent était dépensé notamment pour améliorer la qualité du travail et la maitrise de leurs employés dans le monde entier.

Pierre Jovanovic, journaliste depuis trente ans et spécialiste de la crise financière a expliqué sa vision de l'affaire des Panama Papers à Sputnik:

"Ce que je peux vous dire c’est que j’ai vu exactement comment les Etats-Unis ont commencé leur guerre contre les banques du Vatican…, il y a eu plusieurs opérations de la CIA qui ont été consacrées à l’Union de banques suisses et également à HSBC et à d’autres banques…", a-t-il fait remarqué.

© Photo. Pixabay

Panama Papers: qui sont les grands gagnants?

"Et ce qu’on a vu avec l’opération de Panama, franchement, c’est signé. C’est ce que j’ai écrit dans la revue de presse lundi matin – ça leur permet de faire d’une pierre deux coups puisqu’ils s’attaquent au Panama, première chose, et deuxième chose, quelle est la photo du dirigeant politique que vous voyez partout avec le scandale de Panama? C’est Vladimir Poutine.", affirme Pierre Jovanovic.

Commentant l'implication de Georges Soros et le rôle de l'organisation d'investigation qui a mené l'enquête, le journaliste reste sceptique: "Georges Soros effectivement sert de paravent. On ne sait pas si c’est lui tout seul qui a décidé d’organiser tout ça mais je pense qu’en fait il travaille on va dire dans une certaine idéologie, il est aidé en cela par cette organisation tout à fait extraordinaire des journalistes d’enquête, d’investigation qui se trouve bien entendu à Washington. Ça fait trente ans que je suis journaliste, je n’ai jamais entendu parler de cette organisation qui est arrivée d’un seul coup l’année dernière bien entendu pour dénoncer le secret bancaire".

© AFP 2016 Ernesto Benavides

Panama Papers: mais où sont les Américains?

Les données, qui proviennent du cabinet d'avocats panaméen Mossack Fonseca, ont été obtenues par le journal allemand Süddeutsche Zeitung grâce à une source anonyme. Elles mentionnent le président ukrainien Piotr Porochenko, l'ancien président de soudanais Ahmed el Mirghani, le président des Emirats arabes unis et émir d'Abu Dhabi Khalifa bin Zayed bin Sultan Al Nahyan, le père du premier ministre britannique David Cameron, la première famille d'Azerbaïdjan, la famille du président chinois Xi Jinping. Le président russe, lui, n’est mentionné que par le biais de ses "amis intimes".

Pourtant, l'authenticité des documents n'est pas prouvée. De surcroît, la société Mossack Fonseca a déclaré qu'elle refusait de certifier l'authenticité des données, qualifiant les actes des journalistes de "crime".

___________________________________________________________

La liste des 10 meilleurs Paradis Fiscaux dans le monde publiée par le magazine Forbes en 2010 reste l’une des plus intéressante :

  1. U.S.A (Delaware),
  2. Luxembourg,
  3. La Suisse,
  4. Les Îles Caïman,
  5. Royaume-Uni (City of London),
  6. Irlande,
  7. Les Bermudes,
  8. Singapour,
  9. Belgique,
  10. et Hong Kong.

Le rapport de Forbes prend en compte des indicateurs de volumes financiers, plaçant ainsi le Delaware en tête du classement. Nous pensons que la réputation est un facteur plus importante, c’est pourquoi le Delaware ne fait pas partie des juridictions offshore recommandées.

Il y aussi une question de relativité : un Paradis Fiscal peut être très bon pour un Américain, et moins bon pour un Français ou un Européen, les pays de la CEE sont donc plus risqués pour des résidents Européens : Luxembourg, Irlande, Belgique et Royaume-Uni.

La nouvelle Liste Noire des Paradis Fiscaux établie par l’Europe en Juin 2015

En Juin 2015, la Commission européenne a créé un liste globale des Paradis Fiscaux.

La méthode utilisée pour créer cette liste a été de compiler les listes noires des 28 pays membres de l’Union européenne. Cela représente 18 listes noires compilées, dont certaines n’avaient pas été actualisées depuis plusieurs années (2014 pour la France). Une fois compilées ces listes recensaient 85 juridictions non coopératives, mais Bruxelles a choisi de retenir uniquement celles dont les noms apparaissaient sur au moins dix de ces listes, sans tenir compte des critères de sélection utilisés par ses Etats membres.

Voici cette nouvelle liste de 30 Paradis Fiscaux :

  1. Andorre,
  2. Anguille,
  3. Antigua and Barbuda,
  4. Bahamas,
  5. Barbade,
  6. Belize,
  7. Bermudes,
  8. British Virgin Islands (Iles Vierges Britanniques),
  9. Brunei,
  10. Iles Cayman,
  11. Iles Cook,
  12. Grenade,
  13. Guernsey,
  14. Hong Kong,
  15. Liberia,
  16. Liechtenstein,
  17. Maldives,
  18. Iles Marshall,
  19. Ile Maurice,
  20. Monaco,
  21. Montserrat,
  22. Nauru,
  23. Niue,
  24. Panama,
  25. Saint Kitts et Nevis,
  26. Saint Vincent et les Grenadines,
  27. Seychelles,
  28. Turks et Caicos,
  29. US Virgin Islands,
  30. Vanuatu
Published by spartacus
commenter cet article
3 avril 2016 7 03 /04 /avril /2016 01:01

cette fin de semaine illustre bien les nouvelles tensions en Europe sur fond de crise migratoire voulue et de post attentats eux aussi instruments de déstabilisation utilisés par les banksters pour créer le chao par lequel ils comptent se renouveler et maintenir leur hégémonie .

Des combats lourds ont éclaté à la frontière entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan dans le Haut-Karabagh

Les hostilités entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan auraient repris cette nuit, suite à des échanges de tirs de mortiers à la frontière entre les deux pays. Vladimir Poutine a appelé à mettre un terme aux hostilités.

  • Le président arménien, Serge Sargsian, suite à la situation dans le Haut-Karabagh, a convoqué une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU. Le conseil de défense de la république transcaucasienne se réunira le 2 avril au soir, a communiqué le service de presse de la présidence arménienne.

  • Le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, s’est entretenu en urgence par téléphone avec ses homologues arménien et azéri sur la montée des tensions dans le Haut-Karabagh, a fait savoir le ministère russe de la Défense.

Les ministères de la Défense azéri et arménien s’accusent mutuellement de faire escalader les tensions dans le Haut-Karabagh.

L’Azerbaïdjan accuse l’armée arménienne d’avoir ouvert le feu à 127 reprises à la frontière au cours des vingt-quatre dernières heures, alors que l’Arménie a déclaré que c’est l’armée azérie qui a déclenché l’offensive pendant la nuit en utilisant des chars d’artillerie et des avions militaires.

 

Des milices du Haut-Karabagh, point crucial du conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, revendiquent avoir descendu un hélicoptère azéri, bien que l’Azerbaïdjan n’a pas confirmé cet incident. 

Le président russe Vladimir Poutine a appelé toutes les parties du conflit à cesser immédiatement les hostilités, a rapporté le porte-parole du Kremlin.

L’Arménie et l’Azerbaïdjan sont enfermés dans des décennies de conflit dans le Haut-Karabagh, région montagneuse majoritairement arménienne qui faisait partie de l’Azerbaïdjan jusqu’en 1988 avant de déclarer son indépendance en 1991. Depuis lors, les tensions entre les deux pays n’ont jamais cessé.

L’escalade des violences dans le Haut-Karabagh survient sur fond de tensions diplomatiques entre Ankara et Moscou dans le cadre du conflit syrien. La Turquie soutient l’Azerbaïdjan, alors que l’Arménie est un allié de la Russie.

Depuis 1997, la France assume avec les États-Unis et la Russie la co-présidence du Groupe de Minsk, chargée dans le cadre de l’OSCE d’une médiation entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan afin de trouver une solution négociée au conflit du Haut-Karabagh.

 

 

 

 

 

L'Arménie et l'Azerbaïdjan ont signalé samedi la reprise des hostilités dans le Haut-Karabakh, une région à majorité arménienne qui avait proclamé unilatéralement son indépendance par rapport à l'Azerbaïdjan en 1988.

Dix-huit soldats arméniens ont été tués et 35 autres blessés samedi dans le Haut-Karabakh lors de combats contre les militaires azerbaïdjanais dans cette région à majorité arménienne que se disputent l'Arménie et l'Azerbaïdjan, a annoncé samedi le président arménien Serge Sargsian.

"Selon nos données, les hostilités opposant nos militaires aux forces armées azerbaïdjanaises ont fait 18 morts et 35 blessés parmi nos soldats", a indiqué M.Sargsian lors d'une réunion du Conseil pour la sécurité nationale.

"Il s'agit des plus importants combats provoqués par l'Azerbaïdjan depuis l'entrée en vigueur du cessez-le-feu en 1994", a ajouté le chef de l'Etat arménien.

 

​L'Arménie et l'Azerbaïdjan ont signalé samedi la reprise des hostilités dans le Haut-Karabakh, une région peuplée principalement d'Arméniens et qui avait proclamé unilatéralement son indépendance par rapport à l'Azerbaïdjan en 1988. Le ministère azerbaïdjanais de la Défense a fait état de bombardements pratiqués par les forces armées arméniennes. Le ministère arménien de la Défense a de son côté déclaré que la partie azerbaïdjanaise "avait lancé une offensive". Les deux pays ont fait état de pertes humaines.

Selon le porte-parole du ministère azerbaïdjanais de la Défense, Vaguif Diarkhagly, 12 soldats azerbaïdjanais ont été tués samedi pendant les hostilités et la "situation reste tendue sur la ligne de front". Le conflit du Haut-Karabakh a éclaté en février 1988, lorsque cette région autonome principalement peuplée d'Arméniens a annoncé son intention de se séparer de la république soviétique d'Azerbaïdjan. Les hostilités dans le Haut-Karabakh ont fait environ 15.000 morts et ont contraint près d'un million de personnes à quitter leurs foyers. Le cessez-le-feu signé le 12 mai 1994 à Bichkek (Kirghizstan) a été violé à maintes reprises par les belligérants. Le règlement pacifique du conflit fait l'objet de négociations menées depuis 1992 dans le cadre du Groupe de Minsk de l'OSCE coprésidé par les Etats-Unis, la Russie et la France.

Belgique : de gros incidents secouent la capitale en marge de manifestations (IMAGES, VIDEOS)

© Nicolas MaeterlinckSource: AFP

Près d’une centaine d’arrestations d’activistes identitaires ou antiracistes, une femme hospitalisée après avoir été brutalement renversée par un habitant et des centaines de policiers bloquant les rues : la situation était électrique.

Après avoir interdit la manifestation de Génération Identitaire qui devait se dérouler samedi contre l'islamisme, la maire de Molenbeek avait prévenu : les forces de l'ordre seront «prêtes à intervenir». Et elle a tenu parole puisque des dizaines de véhicules de police ont été déployés pour empêcher les manifestants de défiler.

 

 

Des activistes sont néanmoins venus sur place, ainsi que de nombreux Molenbeekois et la situation s'est très vite tendue.

 

Alors que les policiers faisaient barrage dans la rue, une voiture conduite par un jeune habitant a foncé sur ces derniers, forçant le barrage puis a violemment percuté une riveraine qui a ensuite été acheminée en ambulance vers l'hôpital.

La police a procédé à des dizaines d'arrestations dans le cadre de ce rassemblement, avant que la situation ne retrouve son calme en fin d'après-midi. La plupart a été relâchée.

 

Le chauffard a lui été retrouvé et placé en garde à vue.

Une contre-manifestation antiraciste interdite par la police

Afin de protester contre le rassemblement de Molenbeek pour «expulser les islamistes», plusieurs organisations de gauche avaient appelé à se rassembler place de la Bourse à Bruxelles. Oui mais voilà, le maire de la capitale avait fait interdire toutes les manifestations sur son territoire.

france violence policiere en marge des manifs contre la loi dite travail

 

 

Angleterre

 

 

Violents affrontements à Dover entre la police et l'extrême droite britannique (VIDEOS)

Manifestants d'extrême droite à Dover, Kent

Source: AFP

Manifestants d'extrême droite à Dover, Kent

L'extrême droite anglaise a bloqué Dover et s'est heurté à la police suite à une manifestation, tandis que la veille, un énorme message de bienvenue était projeté sur des falaises à proximité. Symbole du clivage de la société britannique.

La manifestation rassemblant des dizaines de membres de groupes d’extrême droite a terminé en affrontements avec les forces de police ce samedi, à Dover, sur la côte Sud de l’Angleterre. Les autorités ont arrêtés 12 personnes, pour insultes et aussi pour certains d’avoir refusé de retirer leur masque.

Certains militants pro-réfugiés se sont postés le long du cortège en brandissant des pancartes sur lesquelles étaient écrites «no to racism». La veille, les mots #RefugeesWelcome ont été projetés sur les falaises calcaires de Dover.

Alors que l’Union européenne a signé un accord avec Ankara afin de se répartir des réfugiés syriens, Londres refuse toujours d’ouvrir ses portes aux migrants. Nombre d’entre eux tentent malgré tout d’accéder au Royaume-Uni, la plupart depuis Calais, de l’autre côté de la Manche.

Published by spartacus
commenter cet article
31 mars 2016 4 31 /03 /mars /2016 18:35

hollande a recue l'ordre de ces commanditaires de finir son mandat par la destruction du code du travail dont de nombreux acquis obtenue par la lutte ouvrière de nombreuses génération , ce médiocre clown ne nous aura rien épargné , mariage homo , adoption et gpa pour le lobbies homo , "contre la grande majorité des français sortie par million pour désapprouver cette loi ou ce cadeau" destruction de ce qui resté de justice par la marionnette taubira , soutiens actif aux terroristes via des soit disant rebelles modérés que l'ancien sinistre fabius disait d'al nostra qu'ils faisait du bon boulot , ou la zizanie au mali et niger pour spolier l'uranium récemment découvert , sionisation de toute les administrations gardes du corps de personnalités de la ldj , conseillés des ministres du crif , préfet à double nationalité franco israélienne etc etc chasse à l'humoriste par valls qui se dit éternellement attaché à un état fascisant étranger

destruction du système éducatif via la franco marocaine Najat Vallaud-Belkacem imposant le gender pour tous , l'homosexualité comme norme !

je passe sur l'image qu'hollande dégage à l'étranger via ses frasques en scooteur et autres clowneries qui font passer les francais pour des charlots

ou son copinage nauséabonde avec des barbares du golfe type al saoud à qui il a oser remettre la légion d'honneur , ou pour vendre les rafales de Dassault il décore de la même breloque le PDG de qatar airway , ou sa "proposition" de chanter une chanson à la gloire de Netanyahu et du régime d'apartheid sioniste

AUJOURD'HUI LE PIRE des présidents que la France ai connue veut avant de partir imposer la destruction du code du travail via une ministre inconnue en France pour cette franco marocaine probablement imposé par le crif pouline de delanoé va jouer le rôle du fusible dans cette contre réforme qu'ils osent appeler "loi travail"

une nouvelle foi aujourd'hui la France dit non , non et encore non à la destruction du code du travail, du lycéen aux retraités tous voient dans cette loi une régression sociale et le disent

Mr mollande va t'il user encore une fois du 49 3 ???

EN CONTINU : 100 interpellations et 13 CRS blessés dans les manifestations contre la Loi Travail

 

 

Ce jeudi, syndicats, étudiants et organisations de gauche ont de nouveau appelé à une mobilisation. Les précédentes avaient été entâchées par des débordements et des affrontements avec la police. Suivez le déroulement de la journée avec RT France.

  • Une centaine d'interpellations ont été enregistrées sur l'ensemble du territoire nationale, a rapporté le porte-parole du ministère de l'Intérieur Pierre-Henry Brandet. Il a ajouté que 13 policiers avaient été blessés.

    Au total, les manifestations ont rassemblé près de 390 000 personnes selon les autorités, 1,2 million selon les organisateurs.

    A titre de comparaison, la précédente mobilisation du 9 mars avait rassemblé 224 000 manifestants selon les autorités et entre 400 000 et 500 000 selon les organisateurs.

  • A Lille, le parcours du cortège a dû être modifié, après que des manifestants ont mis le feu.

 

  • Selon les syndicats FO et CGT, les manifestations contre la loi travail ont rassemblé près de 1,2 million de manifestants à travers toute la France.

  • A Nantes, les manifestants ont dû être dispersés par la police qui a usé de gaz lacrymogènes.

 

 

Published by spartacus
commenter cet article
29 mars 2016 2 29 /03 /mars /2016 08:29

Pourquoi l’Occident passe sous silence la reconquête de Palmyre ?

Des militaires syriens à Palmyre© Sana SanaSource: Reuters
Des militaires syriens à Palmyre

Les dirigeants occidentaux ne se sont pas exprimés à propos de la libération de Palmyre par l’armée syrienne, aidée par l’aviation russe. Les médias se demandent déjà d’où vient cette répugnance à reconnaître le succès de l’opération russe.

A part l’ONU et l’UNESCO, il n’y a eu que très peu de réactions internationales à la reprise de Palmyre par l’armée gouvernementale syrienne. Quand la ville antique est tombée aux mains de Daesh en mai 2015, il y avait eu de très nombreux débats sur la perte culturelle que cela constituait pour l’humanité toute entière. Mais quand on a demandé, il y a quelques jours, au porte-parole du département d’Etat américain, Mark Toner, comment il se sentirait si la ville de Palmyre était reprise, il n’a pas fait preuve de beaucoup d’enthousiasme. «La priorité est de vaincre et de détruire Daesh, cela reste notre priorité. Nous reconnaissons aussi que le remplacement du régime barbare de Daesh par la tyrannie d’Assad n’est pas une bonne solution», avait-t-il déclaré 24 heures seulement avant la victoire de l’armée syrienne.

Palmyre a été reprise le 27 mars et l’Occident garde encore le silence. Le président américain Barack Obama n’a rien déclaré à ce sujet. Selon le Los Angeles Times, c’est parce que les Etats-Unis ont présenté la lutte contre Daesh comme une tâche revenant à Washington et à ses alliés, accusant la Russie d’attaquer les rebelles modérés à la place des extrémistes.

 

 

Le titre de Los Angeles Times

Le titre de Los Angeles Times

Le Premier ministre britannique David Cameron est, lui aussi, resté muet. Même les médias britanniques se demandent pourquoi il n’a rien dit. Le journaliste de The Independent Robert Fisk a écrit : «L’armée syrienne soutenue, bien sûr par les Ruskovs de Vladimir Poutine, ont expulsé les clowns de Daesh de la ville et nous n’osons pas prononcer un seul mot pour dire : Bien joué».

Le titre de The Independent

Le titre de The Independent

L’ambassade de Russie au Royaume-Uni a demandé publiquement pourquoi le gouvernement britannique avait gardé le silence sur Palmyre. «La libération de Palmyre est une victoire importante contre Daesh. On se demande pourquoi @UKagainstDaesh & @foreignoffice restent silencieux à ce sujet».

L’OTAN n’a pas non plus commenté la libération de Palmyre. «Nous estimons qu’il vaut mieux vous adresser aux Etats-membres de l’OTAN qui participent à la coalition internationale contre Daesh», a répondu un responsable de l’Alliance à une question de l’agence de presse russe ITAR-TASSsur la reprise de Palmyre. Il est à noter que tous les pays-membres de l’OTAN prennent part à cette coalition et son secrétaire général, Jens Stoltenberg, a accusé Moscou à plusieurs reprises de ne pas bombarder Daesh.

Mais il y a toutefois des exceptions. Ainsi, le maire de Londres, Boris Johnson, s’est prononcé malgré le silence de son Premier ministre. Il a loué «la clarté impitoyable» de Vladimir Poutine qui a aidé à expulser de Palmyre les djihadistes «maniaques» de Daesh. Il a ajouté que Moscou a fait paraître l’Occident comme «inefficace.»

Le titre de The Express

 

Et le porte-parole du département d'Etat américain, John Kirby, a jugé que c'était «une bonne chose» que le groupe Etat islamique ait été chassé de la cité syrienne de Palmyre. «Pour répondre rapidement, oui, nous pensons que c'est une bonne chose [...] que l'Etat islamique ne contrôle plus Palmyre», a-t-il déclaré. Il n’a toutefois pas mentionné ni l’armée syrienne, ni le soutien russe

L’ancien ambassadeur des Etats-Unis en Russie, Michael McFaul, a pour sa part tweeté «Спасибо», ce qui en russe signifie merci, répondant à un tweet de l’ambassade de Russie

 

Palmyre a été arrachée aux griffes de Daesh le 27 mars et de l’aveu même de Bachar el-Assad, sa libération n’aurait jamais été possible sans le soutien apporté par les forces russes. L’armée de l’air russe a effectué 40 sorties dans la région en 24 heures et détruit huit centres de commandement, 12 bases, deux chars, trois unités d’artillerie, huit véhicules et six dépôts de munitions. Elle a aussi éliminé près de 80 terroristes.

 

 

 

 

 

Published by spartacus
commenter cet article
27 mars 2016 7 27 /03 /mars /2016 07:03

L'armée syrienne a repris dimanche le contrôle total de Palmyre après en avoir chassé les jihadistes du groupe État islamique qui tenaient cette ville antique du centre de la Syrie depuis près d'un an.

L'armée syrienne a repris au groupe terroriste Daech la totalité de Palmyre.

"Après de violents combats nocturnes, l'armée contrôle entièrement la ville de Palmyre, y compris le site antique et la partie résidentielle. Ils (les jihadistes) se sont retirés", a affirmé à l'AFP une source militaire à Palmyre.

D'après cette source, les combattants de l'EI "se sont repliés vers Sokhné, Raqa et Deir Ezzor", leurs fiefs dans le nord et l'est de la Syrie.

"Les unités d'ingénierie de l'armée sont en train de désamorcer des dizaines de bombes et de mines à l'intérieur de la cité antique" qui contient des trésors détruits en partie par le groupe extrémiste.

La cité antique de Palmyre après sa libération
© Sputnik. Mikhaïl Voskresensky

Les forces prorégime, appuyées par l'aviation russe, ont lancé le 7 mars une offensive pour reprendre Palmyre à l'EI, qui s'était emparé en mai 2015 de la ville et ses ruines antiques classées au patrimoine mondial de l'Unesco.  La ville de Palmyre, dont les vestiges sont classés au patrimoine mondial par l'Unesco, a une importance aussi bien historique que stratégique. Un désert s'étend au nord et au nord-ouest de Palmyre. La reprise de la ville a privé Daech du contrôle de 20% des territoires occupés. Le commandement des forces armées syriennes pourrait ainsi entamer une progression vers la ville de Raqqa, "capitale" de Daech, et procéder au déblocage de Deir ez-Zor, assiégée par les terroristes.

 

 

 

Le président russe Vladimir Poutine a félicité son homologue syrien Bachar el-Assad pour la libération de Palmyre du joug terroriste, a fait savoir dimanche Dmitri Peskov, porte-parole du Kremlin.

"Lors d'une conversation avec le président syrien, Vladimir Poutine a félicité son homologue pour la libération de la ville de Palmyre par les militaires syriens, notant l'importance de la préservation de cette ville historique unique en son genre pour la culture mondiale", a indiqué M.Peskov.

"M.Poutine a de nouveau souligné que malgré le retrait du gros du contingent militaire russe de Syrie, les forces armées russes continueraient de soutenir les autorités syriennes dans leur lutte contre le terrorisme et pour la libération de leur terre contre les groupes extrémistes", a ajouté le porte-parole.

Et de préciser que "M.Assad a hautement apprécié l'aide que les Forces aérospatiales russes avaient apportée (à son pays, ndlr) et a noté que les succès, telle la libération de Palmyre, auraient été impossibles sans le soutien russe". "Selon M.Assad, il est absolument évident que la lutte est menée pour le pétrole, mais, comme il l'a fait remarquer, il y a beaucoup de brut, mais Palmyre est seule et unique", a confié M.Peskov.

Victoire à Palmyre: vers un démantèlement total de Daech

 

 

Le commandement de l'armée syrienne est enthousiaste comme il ne l'a jamais été.

L'armée syrienne a repris au groupe terroriste Daech la totalité de Palmyre
© Sputnik. Michael Alaeddin
 

La victoire des forces armées syriennes sur le groupe terroriste Etat islamique à Palmyre (Daech, EI) a jeté les bases d'un démantèlement total du groupe terroriste, a déclaré le commandement de l'armée syrienne.

"La victoire est un énorme coup dur pour l'EI. Elle permettra de briser l'esprit de combat des mercenaires et ouvrira la voie à un démantèlement total et au retrait des terroristes", lit-on dans la déclaration citée par l'agence nationale syrienne SANA.

Palmyre
© AFP 2016 STP
 

L'armée syrienne, avec l'appui de ses amis et alliés, a prouvé à Palmyre qu'elle restait la seule force capable d'affronter efficacement et d'éliminer le terrorisme.

Plus tôt dans la journée, on annonçait que l'armée syrienne et les milices avaient repris le contrôle total de Palmyre après en avoir chassé les djihadistes du groupe Etat islamique qui tenaient cette ville antique du centre de la Syrie depuis près d'un an. Le déminage de la localité est en cours.

La ville de Palmyre, dont les vestiges sont classés patrimoine mondial par l'Unesco, a une importance aussi bien historique que stratégique. Un désert s'étend au nord et au nord-ouest de Palmyre. La reprise de la ville a privé Daech du contrôle de 20% des territoires occupés. Le commandement des forces armées syriennes pourra ainsi entamer une progression vers la ville de Raqqa, "capitale" de Daech, et procéder au déblocage de Deir ez-Zor, assiégée par les terroristes.

Palmyre : les premières images de la cité antique arrachée à Daesh (PHOTOS, VIDEO)

28 mars 2016, 17:37

 

 

 

Alors que les experts se rendent à Palmyre pour estimer l’ampleur des dégâts que lui ont infligé les terroristes, les premières photos des journalistes russes montrent le visage actuel du site unique classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Après avoir passé près d’un an sous le contrôle des djihadistes, la ville, aussi connue sous le nom hébreu Tadmor, a été reconquise le 27 mars par l’armée syrienne, avec l'aide des forces militaires russes.

Surnommée «La perle du désert», ce site à valeur universelle exceptionnelle souvent qualifié de musée en plein air, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, a aujourd’hui perdu son visage historique.

 

 

Source: Sputnik
Source: Sputnik

Même si les autorités syriennes sont parvenues à mettre de côté quelques pièces et reliques importantes avant l’arrivée des terroristes, ces derniers ont notamment détruit le temple de Baalshamin et plusieurs statues d’une valeur patrimoniale inestimable.

Source: Sputnik
Source: Sputnik

Les experts espèrent que le site pourra être restauré. Les 28 et 29 mars, les premiers d’entre eux arriveront sur place pour estimer l’état de la cité antique. Les spécialistes russes du Musée d'Etat de l'Ermitage ont déclaré être prêts à participer activement à la restauration des monuments de Palmyre.

Source: Sputnik
Source: Sputnik

Le 21 mai 2015, les combattants de Daesh se sont emparés de la cité de Palmyre, fondée, selon la légende, par le roi Salomon il y a plus de 3 000 ans.

Lizzie Phelan de RT a réussi à accéder à la cité de Palmyre après la libération de celle-ci des troupes de Daesh pour faire un «état des lieux» du site, mondialement connu pour son héritage culturel.

Témoin «d’un grand nombre de drames à travers les siècles» la cité de Palmyre a également su résister à la présence de terroristes de Daesh entre ses murs.

Malgré les dommages subis, la majeure partie de ces vestiges de l'antiquité a été épargnée et, suite à l'opération réussie de l'armée syrienne, sera préservée pour les générations à venir. Lizzie Phelan raconte.

Published by spartacus
commenter cet article
24 mars 2016 4 24 /03 /mars /2016 17:05

Une nouvelle fois des documents viennent incriminer la Turquie quand à sa collaboration active avec daech , d'un autre coté la Turquie viens de conclure un accord avec l'UE aux sujet des migrants, très intéressant pour la Turquie il permet même de rebooster le trafic de migrants lorsqu'un migrant éligible est pris en Grèce, il est renvoyé en Turquie et L’UE s'engage à prendre un migrant pour chaque migrants éligible ramener de Grèce donc tous bénéfice pour la Turquie qui d'un coté active la guerre qui crée des migrants qu'elle envois en Grèce "via mafias et passeurs "une fois ramener légalement elle envois un migrant en Europe ,et est payer en retour ! d'un autre coté elle récupère pétrole coton céréales avec daech contre armes ,hommes matériel en tous genre bref un business très juteux pour Erdogan et ses sbires et extrêmement couteux et destructeur pour l'Europe mais la pas un mot! !!!!

RT dévoile des documents témoignant du trafic de pétrole mené par Daesh (EXCLUSIF)

Documents de Daesh

 

Une équipe de RT Documentary filmant au nord de la Syrie est tombée sur des documents de Daesh, abandonnés par des terroristes en déroute, découverts par les Kurdes, et qui donnent un aperçu impressionnant de son trafic de pétrole avec la Turquie.

Peu après le déclenchement du conflit en Syrie, Daesh en est devenu un acteur majeur en Irak, et en Syrie en particulier. Décapitations filmées, meurtres de masse, esclavage, liens apparents avec les attaques de Paris et de Bruxelles : autant d’éléments associés au groupe terroriste et qui lui font une vaste publicité.

Diriger de manière viable une organisation dotée de telles capacités serait impossible sans un soutien logistique et financier venant de l’extérieur.

 

La Turquie, qui s’est activement engagée dans la guerre en Syrie depuis ses débuts, a nié à plusieurs reprises avoir aidé Daesh. Bien qu’Ankara insiste sur le fait que le groupe djihadiste constitue un ennemi juré, les faits observés sur le terrain livrent une histoire bien différente.

RT s’est entretenu avec plusieurs témoins impliqués dans les activités commerciales de Daesh et a accédé aux documents du groupe terroriste, qui fournissent un aperçu de comment et d'où les militants étrangers entrent en Syrie pour rejoindre l’organisation djihadiste.

Factures détaillées du trafic de pétrole

L’équipe de RT Documentary a réalisé la plus grande partie de son tournage dans la ville de Al-Chaddadeh, située au sud de la province syrienne d’Hassaké, en partie contrôlée il y a encore peu par Daesh. Suite à la libération de cette ville peuplée de quelque 10 000 personnes, RT a filmé les soldats kurdes se promenant autour de ce qui avait servi d'abri aux combattants du groupe terroriste et étudiant les documents abandonnés par ces derniers.

Certains des dossiers saisis sur place se sont avérés être des factures détaillées, conservées par Daesh pour évaluer les recettes quotidiennes de leurs champs pétroliers et de leurs raffineries, ainsi que les quantités extraites. Tous les documents portaient en haut le symbole de Daesh.

 

Exemple de factures de Daesh précisant la quantité de pétrole vendu

 

Ces dossiers montrent que «Daesh tenait des comptes très professionnels de leur commerce pétrolier», selon l’auteur du nouveau documentaire de RT, parlant sous couvert d’anonymat pour des raisons de sécurité.

Chaque facture comprend le nom du chauffeur, le type de véhicule, le poids du camion, rempli comme vide, ainsi que le prix convenu et un numéro de facture.

Une des factures découvertes, datant du 11 janvier 2016, indique par exemple que Daesh a extrait 1 925 barils de pétrole du champ pétrolier de Kabibah et les a vendus pour 38 342 dollars.

Le pétrole vers la Turquie, les djihadistes depuis la Turquie

RT a interrogé les habitants forcés à travailler dans l’industrie pétrolière de Daesh, leur demandant de décrire leur expérience dans la raffinerie contrôlée par les terroristes et dont le pétrole extrait était vendu.

 

Ils ont attesté que «le pétrole extrait était livré à une raffinerie de pétrole, où il était converti en essence, en gaz et autres produits pétroliers. Ensuite, le produit raffiné était vendu», explique l’auteur du documentaire de RT, ajoutant que «les intermédiaires de Raqqa et d’Alep arrivaient pour récupérer le pétrole et mentionnaient souvent la Turquie».

Une autre information révélant les liens entre Daesh et la Turquie a été fournie par un militant turc précédemment capturé par les Kurdes. Cette recrue de Daesh a indiqué, face à une caméra, que le groupe terroriste vendait en réalité le pétrole en Turquie.

«Sans même que lui soit posée directement la question, le combattant a admis que la raison pour laquelle il était tellement facile pour lui de traverser la frontière turque et de rejoindre Daesh, était que la Turquie aussi en profitait. Une fois interrogé, il a répondu que la Turquie tirait quelque chose de tout cela, comme du pétrole [par exemple].»

RT a aussi eu l’occasion de parler avec un soldat kurde qui a exhibé une collection de passeports recueillis sur des cadavres de combattants de Daesh. La vidéo de l’équipe documentaire montre les papiers de plusieurs djihadistes, venus de tous les coins du monde, y compris de pays comme le Bahreïn, la Libye, le Kazakhstan, la Russie, la Tunisie et la Turquie.

La plupart de ces combattants étrangers sont de tout évidence passés par la Turquie, tous les passeports ayant des timbres émis aux points de contrôle des frontières turques.

 

Passeports appartenant aux combattants de Daesh, avec des timbres émis à Istanbul

 

Passeports appartenant aux combattants de Daesh, avec des timbres émis à Istanbul

 

 

Un membre des Unités de protection du peuple (YPG) a fourni quelques photos provenant d’une clé USB et montrant apparemment de futurs militants du groupe. L’une d’elles représentait trois hommes devant l’obélisque de Théodose, le fameux monument d’Istanbul. Une autre photo montrait d'autres hommes, quelque part en Syrie, déjà armés et équipés.

Un des combattants de Daesh, interviewé par RT, a révélé qu’il n’y avait pas de gardes-frontières à surveiller la zone lors de sa traversée de la frontière turco-syrienne.

De la propagande islamiste imprimée à Istanbul

Le soutien logistique de la Turquie aux combattants extrémistes essayant de renverser le gouvernement du président syrien Bachar el-Assad - ou du moins sa non interférence avec les mouvements transfrontaliers - a été largement rapporté mais peu de choses ont été dites au sujet du soutien idéologique venu du territoire turc.

Parmi les documents découverts dans un hôpital dirigé par Daesh, l’équipe de RT a trouvé une brochure de propagande islamiste imprimée en arabe et intitulée «Comment mener une bataille parfaite contre le régime d’Assad», qui décrit les différentes façons de combattre le le gouvernement syrien.gouvernement syrien.

 

Exemple de document de propagande imprimé en Turquie

Exemple de document de propagande imprimé en Turquie

 

 

 

Curieusement, la brochure a été imprimée en Turquie, la couverture affichant ouvertement l’adresse postale et le numéro de téléphone de l’imprimerie située à Istanbul, accompagnée de contacts Facebook.

«Plusieurs personnes ont parlé des liens avec la Turquie. La Turquie est un voisin direct de Daesh. Si elle était disposée à fermer cette connexion entre [elle] et Daesh, l’organisation terroriste ne pourrait plus exister», a fait savoir l’auteur du documentaire, ajoutant que «si Daesh cessait d’être approvisionnée en armes, en nouvelles recrues, en nourriture et en autre aide depuis la Turquie, Daesh perdrait un gros sponsor.»

La Turquie tire profit de l’Etat islamique puisque le groupe terroriste lui fournit du pétrole bon marché et lutte contre ses deux ennemis : le gouvernement syrien et la population kurde. Voilà un avis commun et aux Kurdes et à leurs ennemis de l’organisation djihadiste. Les documents de Daesh obtenus par RT peuvent représenter des preuves supplémentaires révélant la stratégie douteuse du gouvernement du président turc Recep Tayyip Erdogan en Syrie.

 

 

D'après des documents de Daech dont RT est en possession et qui portent sur la vente de pétrole en janvier 2016, des conducteurs de camions-citernes achetaient du pétrole de l'EI à un prix variant entre 12 et 26 dollars le baril. Il s'agit de pétrole provenant de plusieurs gisements. Rien que le 23 janvier, Daech a vendu 383 barils de pétrole du champ pétrolier de Kabiba pour 4.979 dollars (13 dollars le baril). Les documents sont signés par le "Département du pétrole et du gaz du ministère des Ressources naturelles de l'Etat islamique".

 

Un autre document publié par RT est une lettre sur deux nouveaux ingénieurs embauchés par une filiale régionale du "Département du pétrole et du gaz de Daech" à El-Baqara. Il en ressort que les ingénieurs doivent savoir construire de nouveaux oléoducs et réparer les équipements pétroliers, y compris endommagés par les frappes aériennes. Au total, cette filiale emploie 17 ingénieurs dont 5 chefs d'équipe et plusieurs ouvriers.

Un documentaire de RT consacré aux relations entre Daech et la Turquie sera diffusé dans un mois.

 

 

 

 

au fait c'est qui daech?????

le sionisme a infiltrer toutes les religions et utilise largement le judaïsme dans son habillage idéologique et l'islam via des proxy pour ses conquêtes territoriale et sa déstabilisation d'états non soumis , le sionisme est avant tout l'idée d'une domination de certains hommes très minoritaire sur la grande majorité de l'humanité toutes nations confondus

Published by spartacus
commenter cet article
22 mars 2016 2 22 /03 /mars /2016 09:05

comme je l'avais malheureusement "prévus" suite aux arrestations en Belgique de salah abdeslam et ses comparses plusieurs attentats ont retentis à Bruxelles ce matin , le gouvernement français s'est réunis à 10 h et nous pouvons nous attendre à de nouvelles lois sécuritaires

restons attentif aux manipulations dont nous serons victimes suite à cette nouvelle série d'attentats qui ne sont peut être pas finis l'objectif étant de choquer et "terroriser" les européens !!

______________________________________________________

 

Plusieurs attentats terroristes ont secoué Bruxelles

Des multiples explosions ont été entendues à l'aéroport de Zaventem à Bruxelles. L’évacuation est en cours. Les témoignages mentionnent au moins 17 morts et d'une vingtaine de blessés, dont plusieurs graves.

  • Suite aux explosions, Manuel Valls, Bernard Cazeneuve, Jean-Yves Le Drian ont annoncé une réunion à l'Elysée avec François Hollande à 10h00.

  • D’après l’agence belge Belga, des explosions dans l’aéroport à Bruxelles aurait été causé par un attentat-suicide.

     

    09h45 CET

    Le gouvernement fédéral a publié le communiqué, d'après lequel deux explosions ont eu lieu dans le hall des départs de l'aéroport de Zaventem aux alentours de 8 heures. La piste d'un attentat est pour l'instant investiguée.

    Des victimes sont à déplorer suite à ces explosions. La priorité des autorités et des services concernés est de porter secours aux victimes et de sécuriser le périmètre. La phase fédérale de gestion de crise a été déclenchée.

    Les autorités demandent à toute personne de ne pas se rendre à l'aéroport de Zaventem.

    L'Ocam a effectué une nouvelle analyse de la menace suite à ces explosions. Le niveau général pour la Belgique est porté au niveau 4, particulièrement pour les gares internationales, métros, aéroports, installations nucléaires, le port d'Anvers.

    La station Schuman se trouve face au Conseil de l'UE et Maalbeek, elle, près de la Commission européenne

    • La gare centrale est évacuée.

    • D’après les rapports, la station de métro Schuman  aurait été fermée suite à l’explosion.

__________________________________

 

Au moins trois explosions dans le métro de Bruxelles

 

 

Au moins trois explosions se sont produites mardi matin dans métro de Bruxelles sans que l'origine des incidents ait été déterminée pour l'instant, selon les médias locaux.

Les mesures de sécurité sont en cours de renforcement à l'aéroport parisien de Roissy-Charles-de-Gaulle après les explosions multiples de mardi matin dans un aéroport et une station de métro de Bruxelles.

 

"Le dispositif de prévention et de sécurisation est en cours de déploiement sur chacun des huit terminaux de l'aéroport et dans les deux gares, avec contrôles des trains en provenance de Bruxelles et mobilisation d'équipes cynophiles", a expliqué cette source, précisant qu'une demi-compagnie de CRS devait aussi être mobilisée en renfort.

 

 

Attentats de Bruxelles : l'un des terroristes était «journaliste»??

 

© Capture d'écran

«L'homme au chapeau» figurant sur les caméras de vidéo-surveillance de l'aéroport de Bruxelles a été identifié. Selon le parquet fédéral belge, il s'agirait de Fayçal Cheffou, un ancien journaliste indépendant.

Arrêté le 24 mars devant les locaux du parquet fédéral et désormais inculpé pour «activités d'un groupe terroriste, assassinats terroristes et tentative d'assassinats terroristes», Fayçal Cheffou était journaliste indépendant. La Libre Belgique et la RTBF indiquent que ce dernier a dénoncé en juillet 2014, le traitement infligé aux personnes détenues pour séjour illégal, qui recevaient leur repas du soir avant la rupture du jeûne en période de Ramadan

Dans une vidéo datant du 15 juillet 2014, on le voit face caméra, micro à la main devant un centre de détention près de Zaventem, accusant les autorités belges d'être responsables des mauvais traitements infligés aux prisonniers de confession musulmane. 

Yvan Mayeur, porte-parole de la mairie de Bruxelles, a déclaré que «l'activisme» de Fayçal Cheffou était bien connu des autorités. Il a par ailleurs indiqué qu'il avait alerté les autorités sur la dangerosité de cet homme, qu'il accuse d'avoir tenté d’enrôler des jeunes pour le compte de mouvances radicales. 

Lire aussi : Le troisième terroriste de Zaventem identifié : il s’agit de Fayçal Cheffou

Raconter l'actualité

Published by spartacus
commenter cet article
20 mars 2016 7 20 /03 /mars /2016 22:19

l'avancé des troupes syriennes sur palmyre annonce le début de la fin de l'état islamique en syrie , mais il est certain que les ennemis de la syrie feront tout pour sauver leurs protégés !

 

 

Faucons du désert: l'armée syrienne prête à libérer Palmyre

 

 

Lors de la prochaine bataille pour Palmyre, l'unité des Faucons du désert (milice loyale au pouvoir de Damas) sera la principale force militaire. Connue dans le monde entier pour ses joyaux de l'antiquité, cette ville syrienne est occupée par les terroristes depuis mai 2015.

Les Faucons du désert constitueront la principale force de frappe lors de l'opération de libération de Palmyre qui se trouve actuellement sur le joug islamiste. Sous commandement de l'armée syrienne, ces miliciens sont prêts à prendre d'assaut la ville, déclare Mohammad Djaber, fondateur et commandant en chef de cette brigade.

"Nous avons reçu l'ordre d'avancer vers Palmyre pour la libérer du groupe terroriste Etat islamique (interdit en Russie, ndlr). Lors de la prochaine bataille, nous serons la force de frappe de la progression offensive. Bientôt nous entameront l'assaut de la ville. Très prochainement, nous annoncerons à tous nos amis que Palmyre est passée sous notre contrôle", dit M. Djaber.

Qui sont ces Faucons du désert

L'unité des Faucons du désert a été formée il y a trois ans par Mohammad Djaber. La troupe compte de 4.000 à 5.000 combattants de toutes les confessions et de toutes les provinces de la Syrie.

"La Russie fournit son soutien à l'Armée syrienne dans le cadre de la coopération militaire et technique. Le commandement des forces armées nous transmet une partie de l'aide reçue, si bien que nous considérons que les victoires signés par les +faucons+ sont devenues possibles grâce à l'aide russe", souligne-t-il.

Offensive sur Palmyre

L'avancée vers Palmyre est menée de l'ouest, de l'est et du sud. Sur certains tronçons du front, les troupes de l'Armée arabe syrienne et des milices sont déjà à deux kilomètres de la ville. Les troupes d'élite Tigres, sous le commandement de Souheil Al-Hassan, avancent depuis l'ouest. De l'est avancent les milices formées à base de tribus arabes. Les Faucons du désert viennent du sud.

C'est la direction sud qui est la plus complexe, une partie des hauteurs se trouvant des deux côtés de la voie étant occupées par Daech. Qui plus est, ce territoire qui s'étend entre deux chaînes de montagnes est absolument désert. L'une des tâches principales des troupes avançant de l'est et de l'ouest est de couper les voies d'apprivoisement et de maintenir le contrôle des hauteurs dominantes.

Quelle est l'importance de Palmyre

Cette ville, dont les vestiges sont classés au patrimoine mondial par l'Unesco, a une importance aussi bien historique que stratégique. Un désert s'étend au nord et au nord-ouest de Palmyre. Dès que l'armée reprend la ville, Daech perdra le contrôle sur 20% des territoires occupés. Une fois cette tâche remplie, le commandement des forces armées syriennes pourrait entamer une progression offensive vers la ville de Raqqa, "capitale" de Daech, et entamera le déblocage de Deir ez-Zor, assiégée par les terroristes.

 

 

 

avancés des troupes syrienne sur palmyre

 

IRIB- L'appel de la Haute-Représentante de l'UE à imposer des sanctions envers la Russie est une manifestation d'irrespect à l'égard des Criméens, a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères, ajoutant qu'aucune sanction ne changerait le statut de la Crimée.

Surprise par la déclaration de la Haute-Représentante de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité Federica Mogherini concernant la Crimée, Moscou a décrit cet appel comme "empreint d'un mépris arrogant" à l'égard des Criméens.

Précédemment, la diplomate a appelé les pays-membres de l'Onu à suivre l'exemple de Bruxelles et à introduire des mesures restrictives envers la Russie.

"Nous sommes surpris par la déclaration du 18 mars faite par la Haute-Représentante de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité concernant la Crimée. Elle est empreinte d'un mépris arrogant à l'égard de la population de la région russe de la Crimée, qui compte plus de deux millions d'habitants", a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères.

Le ministère note également qu'à en juger par le texte de la déclaration, Bruxelles ne veut pas voir les améliorations réelles dans la vie de la population de la République de Crimée et de Sébastopol en Russie, qui, deux ans auparavant, a massivement voté pour un rattachement à la Russie lors d'un référendum libre et démocratique.

"Au lieu de répéter en boucle des allégations injustifiées à propos de +violations des droit de l'homme+ et de l'+annexion de la Crimée+, il serait utile pour les fonctionnaires européens qu'ils prennent connaissance de la réalité dans la Crimée russe sur la base de faits objectifs et d'une communication directe avec les Criméens", a ajouté le ministère.

En outre, "il pourrait être utile de prêter attention avant tout aux violations réelles des droits des habitants de la Crimée par les nationalistes ukrainiens et tatars de Crimée qui ont fait subir aux habitants de la péninsule divers blocus, de l'eau, du transport, de l'alimentation et de l'énergie", et ce avec l'"assentiment complet des autorités ukrainiennes".

"Dans ce contexte, l'appel à imposer des sanctions restrictives envers la Russie relève de l'hypocrisie. Nous rappelons encore une fois que la Crimée et Sébastopol sont parties intégrantes de la Russie, et que les méthodes de pression économique et politique, auxquelles l'UE a constamment recours ces derniers temps, ne mènent absolument à rien et sont aucunement en mesure de changer ce fait", a averti le ministère.

Published by spartacus
commenter cet article

Présentation

  • : spartacus info
  • spartacus info
  • : notre volonté est d'informer et de combattre la désinformation des médias bourgeois aux ordres spartacus est un hommage à ce premier révolutionnaire de l'histoire et à rosa de luxemburg pour moi véritable continuatrice de l’œuvre de Marx elle meurt assassiné aux côtés de Karl Liebknecht par la sociale démocratie le 15 janvier 1919
  • Contact

Recherche

Pages