Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2014 6 22 /02 /février /2014 03:32

SCOOP – LIBYE. L’incroyable avancée des "Verts" avec l’appui des populations

 

 

Alors qu’une certaine presse tente de vous vendre la présence du mouvement al-Qaïda dans le sud libyen, il s’agit simplement de Libyens qui œuvrent pour le retour de la Libye verte. En effet, il se murmure de plus en plus que l’OTAN envisage de revenir en Libye, pour bouter hors du territoire, al-Qaïda. Une légende urbaine quand on sait que ces jihadistes ont été utilisés par l’Occident en connaissance de cause pour combattre le frère Guide Mouammar Kadhafi. Or, selon nos informations, nous pouvons vous présenter la situation réelle sur le terrain. 

Il n’y a pas de secret, il s’agit simplement d’un soulèvement populaire mûrement réfléchi et en préparation depuis de nombreux mois.Voici la situation des villes, villages et agglomérations sous contrôle des "Verts" avec le soutien des populations qui y vivent:

- Sâbha
- Al Gilat
- Ghât
- Ragdaline
- Tobruk
- Im Saat
- Al Qubbah
- Timimi
- Al Bayda
- Fatahia
- Al Murj
- Tulmina
- Dersia
- Ribiana
- Al Raguria
- Persis
- El Abyar
- Sluk
- Jdabia
- Jawat
- Al Mitania
- Al Alziziyah
- Goumines
- El Briga
- Ras Ranouf
- Slouk
- Gerdina
- Obari
- Tarhuna
- Bani Walid
- Werchella
- Al Assadia
- Abu Slim
- Gaddames

Nous pouvons ajouter à ces prises qui font de plus en plus peur l’Europe, des agglomérations et des communes en proie à des combats sporadiques entre milices et éléments armés "Verts", toujours soutenus par la population qui, visiblement, a découvert le pot aux roses. Ainsi, on peut donc citer:

- Tripoli
- Misrata
- Benghazi

De nombreux combattants "Verts" se retrouvent dans des composantes diverses et variées. On y trouve dans cette myriade, des militaires (soldats de troupe) et des officiers de l’ex Jamahiriya. Mais, dans cette reconstruction, il ne faut pas oublier de mentionner  des militaires et des officiers du régime actuel ayant fait défection, des milices ralliées à la cause, des prisonniers politiques ayant été libérés par les "Verts" lors de nombreuses attaques de prisons simultanées et dûment coordonnées, ainsi que des éléments armés provenant des tribus Wafalla, Kadhaffa, Wercheffa, ou de la population en général.

La zone Sud, qui représente 50 % du pays est donc sous contrôle des "Verts". Et par conséquent, contrairement à ce qui est rapporté par le régime libyen actuel, il n’ y a pas de milice proche d’al-Qaida sur Sheba ni sur Koufra. Ces villes et agglomérations sont sous le contrôle des "Verts" avec le soutien des tribus Toubou (noirs Libyens) et des populations locales. L’intervention que souhaite le commandement militaire français sur ces deux villes n’a pour seul objectif que d’attaquer les "Verts" et de tenter d’arrêter leur progression.

Sur place, ces populations ne reconnaissent pas le pouvoir central de Tripoli. La présence dans ces deux villes d’al-Qaïda n’est qu’un faux prétexte -encore-, pour maintenir leurs sous-fifres sur place. Pour information, la tribu de Zenten soutien le peuple libyen et non pas le gouvernement illégitime actuel, de même que les principales tribus de Benghazi, d’où un regain de tension et la multitude de meurtres qui s’y font.

 


Libye : Comment le Qatar, via Al Jazeera, m’a floué pour tuer Kadhafi

 


La campagne militaire de l’OTAN en Libye a causé au pays des dégâts qui dépassent de sept fois les dommages infligés par les avions de Rommel pendant la seconde guerre mondiale et 150 milliards de dollars d’avoirs libyens bloqués dans les banques étrangères ont disparu. On ne le dira jamais assez. La presse "mainstream" et les journalistes serviles refusant d’évoquer ce dossier car, cet argent, comme nous l’annoncions hier, appartenait aux générations futures de Libyens, et non à Mouammar Kadhafi. 

Cet argent volatilisé n’a profité qu’aux prédateurs, pas aux Libyens. Et par conséquent, la vraie raison de la guerre était le pillage du pays. Le chercheur de l’Institut d’orientalisme de l’Académie des sciences de Russie Anatoli Egorine résumait la situation en ces termes:

« Quand la campagne contre Mouammar Kadhafi a commencé et quil était déjà clair que l’OTAN ne voulait pas le laisser au pouvoir, tout cet argent s’est mis à disparaître. Personne ne sait où ni comment. Il n’y a que des messages fragmentaires dans la presse disant que cet argent a été retiré et blanchi dans des zones off-shore par des banquiers occidentaux. Aujourd’hui tout le monde cherche où l’argent libyen a disparu, mais il me semble que les chances de le trouver sont minimes. Cependant, il ne serait pas correct d’accuser seulement l’Occident. Les Libyens qui ont remplacé Kadhafi et qui ont lutté contre lui ont emporté par camions entiers des dollars et de l’or en barres à l’étranger via le désert. Ces faits sont bien connus ».

Après l’arnaque de ce fameux fonds libyen sans nom et la reprise de Petroplus (clic) dont nous parlions hier, on vient d’apprendre que le Qatar veut encore plus investir en devenant dans le premier actionnaire de Royal Dutch Shell. Ceci, en portant sa participation à 7% du capital, afin de renforcer ses liens avec la compagnie pétrolière tout en poursuivant sa politique d’investissement en Occident. Or, souvenez-vous, lors de ma collaboration avec Al Qaïda TV aka AlJazeera, je leur avais rendu un rapport sur…les fonds d’investissement libyens.

Dans ce rapport, il était précisé que Oil Libya avait racheté plus ou moins Shell dans 21 pays africains suite à son offensive et au recul de la compagnie de 20% en Afrique. Le Qatar fait donc comme la Libye. Ce mimétisme se voit à travers le sport notamment. De Cagliari où Al Saadi Kadhafi était joueur, à la vieille dame (Juventus) où, son pays était entré dans le capital, c’est bien la Jamahiriya arabe libyenne qui avait commencé mais, de la manière la plus transparente qui soit sans un processus mortifère à l’image du Qatar, un état terroriste…On peut comprendre aussi certains chefs d’Etat africain qui ne soutenaient pas Kadhafi, c’était simplement pour mettre la main sur ses biens, que dis-je, les biens de la Libye, s’il disparaissait. Ne cherchez donc plus les 150 milliards de dollars d’avoirs libyens bloqués. C’est encore une arnaque et, "bloqués" devrait être remplacé par "volés".

Petite précision, le Qatar n’a pas été le seul pays dans cette oeuvre macabre de l’assassinat morbide du frère guide Mouammar Kadhafi. De savoir l’intérêt que peut avoir cette étude aujourd’hui, je suis fier de l’avoir réalisé mais, triste de savoir que des meurtriers l’ont utilisé à des fins inavouées, surtout pour éliminer leur ennemi. Après mes protestations, l’article a été retiré du site de Al Qaïda TV. Je ne bosse pas avec les tueurs. Néanmoins, vous pouvez le consulter sur ce site. Il est ICI


Partager cet article

Repost 0
Published by spartacus
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : spartacus info
  • spartacus info
  • : notre volonté est d'informer et de combattre la désinformation des médias bourgeois aux ordres spartacus est un hommage à ce premier révolutionnaire de l'histoire et à rosa de luxemburg pour moi véritable continuatrice de l’œuvre de Marx elle meurt assassiné aux côtés de Karl Liebknecht par la sociale démocratie le 15 janvier 1919
  • Contact

Recherche