Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

quelle sont les causes de ces placement abusif ?   l'incompétence de certain acteurs sociaux ne peut pas tous expliquer et ce serait trop facile 1 PLACEMENT sur 2 EST UN PLACEMENT ABUSIF selon le rapport de  Pierre Naves (inspecteur général des affaires sociales ) et Bruno Cathala (inspecteur des services judiciaires) , comme je l'ai décrit dans la page sur l'udaf , nous sommes face à un système vicieux et machiavélique dont nous allons chercher à dévoiler les rouages

comme je l'ai déjà dit,  le maintien des emplois de ce secteur est bien sur une préoccupation essenciel de l'ASE , de l'UDAF et son chapelé d'association associés

 

En France, 77.000 enfants sont toujours placés abusivement. Soit 50% des enfants placés.

12/06/2009
par Futur Rouge

(source : Mille Babords 06/12/09)

la justice est loin d'étre infaillible L´ex-magistrat condamné à 15 ans de prison pour viols sur mineures fait appel

  exemple de "protection" vu par l'ASE,   policiers , tazer , tabassage Un placement d'enfants qui dégénère en violences

Le 20 novembre 2009 , Anniversaire de la convention internationale des droits de l’enfant (C.I.D.E).Et sur ces 50% : – 25% le sont pour une mauvaise évaluation de départ.- 25% car ce placement n’aurait pas jamais du se prolonger.

C’est le 20 ème anniversaire de la convention internationale des droits de l’enfant, que la France a ratifié à l’époque.

Pourtant, de nos jours l’ASE ne respecte pas cette convention destinée à protéger les enfants.

De plus en plus d’associations, de réunions, de forums, de sites internet, de blogs, se forment :
- Association ‘Le Fil d’Ariane’ : http://le-fil-dariane-france-asso.fr/

exactions.net reportage passé sur France 2 « envoyé speciale en 2008
- Blog ‘S.E.F.C.A PUTEAUX 2 Touche pas à mon Enfant’ : http://eclma.unblog.fr/  

Blog ‘SOS Parents abusés’ : http://www.sos-villages-de-marly.com/
- Blog ‘Les enfants de demain’ : http://elleoj-lesenfantsdedemain.blogspot.com/

Association ‘Les enfants d’Orchidée : http://www.enfantsorchidee.com/
- Blog ‘L’assistance éducative ou ce qui s’y apparente’ :
- Blog ‘La justice de l’arbitraire’ : http://lajusticedelarbitraire.blogspot.com/

ASP-DP | AIDES SOUTIEN PARENTS - DROITS PARENTAUX

Publication ‘Droits des enfants placés et en situation à risque’ :

Des témoignages attestent des proportions inquiétantes que tend à prendre cette extension des placements dans notre pays.

Selon ATD-Quart monde
150 000 enfants, issus majoritairement de milieux défavorisés, sont séparés de leur famille.ASE-VOLEURS-D-ENFANTS
Est-ce à cause de leur pauvreté (ce qui serait scandaleux) puisque la maltraitance n’est pas en cause dans 80% des décisions de placement ? _ Faute de connaissance entre les parents et les acteurs de la protection de l’enfance, la peur et les présomptions réciproques les empêchent de s’entendre et débouchent trop souvent sur des décisions qui ne respectent pas l’intérêt supérieur de l’enfant – par exemple, un placement éloigné qui risque d’entraîner la rupture des liens familiaux.

ATD Quart Monde estime que les familles les plus pauvres pourraient pâtir de la réforme de l’adoption en préparation par Nadine Morano.

Une étude publiée par l’INSEE, http://www.insee.fr/fr/ffc/docs_ffc/es391-392e.pdf  du 03.11.2006, indique clairement un lien entre le placement d’un enfant en famille ou foyer d’accueil et une forte probabilité pour celui-ci, dans l’avenir, de devenir un SDF.
http://patfalc.blog.lemonde.fr/2006
« Chaque année, 34000 enfants placés risquent de devenir SDF »
23% des SDF (soit 1 sur 4) ont été placés dans leur jeunesse.
Parmi les plus jeunes, ayant entre 18 ans et 24 ans, 35% (soit plus d’ 1 sur 3) ont été placés très récemment.
Pour eux, ils sont passés du statut de “placés” à celui de “sans domicile fixe”.
Il s’agit sans aucun doute d’un constat qui mérite d’être médité.

Les parents s’insurgent contre ces abus et ils n’ont plus l’intention de se laisser détruire, encore moins, que cette maltraitante institutionnelle détruise nos enfants …

ces informations doivent circuler , nous devons nous unir pour faire pression sur les pouvoirs publiques afin que ces traitements inhumain cessent dans l'intérêt de la société des familles et des enfants  sacrifiée sur l'autel images4.jpgdu profit (6 milliards d'euro sont consacré à l'aide social , si comme l'atteste de nombreux rapports, la moitiés de ces placements sont injustifiés,  3 milliards d'euro minimum  sont donc détournés pour financer l'UDAF et satellites et pour employer des AS, éducateurs, animateurs , familles d'accueils... profitant largement de ce système"mafieux" par les nombreux avantages et évolutions carrières qui leurs sont offerts dans les CAF,CCAS etc.. Ces  COMPLICES sont maintenant  "formés" dans des centres de formation  gérés par l'udaf et l'ase ou la protection de l'enfance leurs est totalement étrangère, leur formation consiste avant tout à leur apprendre à respecter leur hiérarchie aveuglément, à repérer les familles fragilisés par la crise n'ayant pas les moyens financier de se défendre contre une attaque éventuelle de l'institution, ainsi que toutes les techniques éprouvés pour légaliser et officialiser les enlèvements d'enfants (cocher des croix sur des graphiques prédéfinis et traités par leurs "chefs" devient leur matière grise), les CMPP,CCAS ....sont utilisés comme rabatteurs listant les futures victimes ,l'udaf et l'ase s'occupent de pénaliser l'enlèvement pour le rendre officiel , puis les foyers associatifs satellites de l'udaf et l'ase (conseil voleurs d enfantsgénéral) assurent l'emprisonnement et le travail de sape pour éloigner l'enfant de sa famille , casser les liens familiaux en pratiquant le mensonge et la manipulation des enfants , de nombreux juges pour enfants sont complices de ce système , certains peuvent être trompé mais ils sont rare , à coté de cette machine à détruire quelques juges honnêtes et quelques acteurs du social se battent contre ces abus avec les nombreuses associations qui dénoncent ces crimes dans une totale indifférence des pouvoir public souvent complices (conseils généraux)  ne souhaitant pas se mettre à dos ce système puissant par peur pour leur carrière , ce système bénéficie de nombreux appuis politiques,judiciaires,policier ou médical  ,l'exemple des tutelles et curatelle est significatif  avec une ampleur financière encore plus importante les mêmes dérives ont produit les mêmes effets 70% des mesures sont gérées par des associations dont 40% par des Unions Départementales des Associations Familiales "UDAF" Selon l’agence du Trésor (courrier de 1998), La gestion associative des biens des majeurs entraîne: << l’exercice illégal de la profession bancaire, détournements de fonds et abus de confiance ...indélicatesses et comportements frauduleux fréquents.>>. PPK - Tutelles.La Cour des Comptes saisie par l'Assemblée ...              Scandale des tutelles et curatelles | lucky


(lobbying)

  d'autre part l'udaf fait un lobbying important auprés des pouvoirs public,La loi confie aux UDAF la possibilité de gérer des services sociaux d'intérêt familial. Très vite, les UDAF se sont vus confier la gestion des services de tutelle qui ont progressé ces dernières années, à l'UDAF du Loiret, de manière prodigieuse. D'autre part, ces organismes s'intéressent à d'autres services sociaux et font le maximum auprès des pouvoirs publics pour obtenir des financement et de nouvelles gestions  L'UNAF demande, par application des textes qui l'instituent et compte tenu des responsabilités éducatives des familles, d'être représentée dans les conseils d'administration des sociétés de radio et de télévision des services publics et plus généralement là où des intérêts familiaux et ce faisant les droits des enfants sont en cause ,bonne excuse pour contrôler en partie les médias public ,plus que l'argent  le controle des émissions nous informant sur les détournements de fonds et malversations de cette organisation comme l'exellent documentaire de Sandra Freeman diffusé sur France 3 Justice : la machine infernale de la mise sous tutelle | Atlantico n'aurait jamais été difusée l'udaf  utilise la stratégie des grands groupes industriel avec l'argent public pour voler encore plus d'argent public et accessoirement spolier la fortune ou la retraite de personnes agées c'est une pieuvre qui veut controler toujours plus , on est bien loin de la mission que revendique l'udaf "représenter et défendre les droits des  familles"

 


(exclusion )

ce système unique au monde hérité de vichy coûte aujourd'hui très cher aux contribuables en plus d'être nuisible à l'avenir de la société ,il "fabrique" des futurs adultes qui auront beaucoup de ressentiment envers la société qu'ils considéreront comme responsable de leur situation selon  M.Jean-Marie Firdion de l’INED (Institut National des Études Démographiques)repris par mme Morano "ministre" Les personnes ayant
été « placées » sont largement sur-représentéesimages2.jpg
parmi les populations sans domicile (estimées à
23 % sur cette enquête de l’Insee, à comparer à
2 % en population générale logée), en particulier
parmi les plus jeunes (35 % parmi les 18-24 ans),
link

 donc 1 sdf sur 4 minimum sort de ces institutions peu feront des études supérieure moins de 2 pour cent bien en dessous de la moyenne nationale nombreux finiront en prison parce quant ils ne sont plus utile (fin de subvention) à 18 ans, ils sont jetés à la rue sans autres forme de procès pour se nourrir et vivre ces jeunes dé socialisé et bien souvent détaché de leur famille par un travail assidu de ces destructeurs sociaux sont obligé de voler ou de s'enfoncer dans la délinquance , certain foyers sont des écoles du crime ou les jeunes s'échangent expériences et créent des groupes d'afinitées dans certains délit

 


          un système de marchandisation des enfants s'est insidieusement glissé dans la société française un marché de 8 milliards d'euros organisé par l'udaf et quelques complices sans scrupules (la manne des tutelles , curatelles est bien plus importante la france obtient ici aussi la première place au monde grâce aux voyous de l'udaf )Code barre enfant

comment y remédier?

C'est simple , exigeons une réforme de l'action sociale avec un contrôle de l'utilisation de l'argent public , toutes fraudes doit être pénalisé les acteurs sociaux pris en flagrants délit de vol ou mensonge doivent être punis et doivent être exclus de tous travail avec le public , le mensonge comme c'est le cas au état unis doit être pénalisé et non récompensé comme c'est trop souvent le cas aujourd'hui , l'udaf qui se veut "sans l'être" représentatif des familles françaises "cour des compte et cour d'appel de paris" , doit être exclue des instances la finançant "des des caf,ccas,cpam,msa etc..."ce mélange des genres est inadmissible .  les foyers pour enfants et adolescents doivent être géraient par l'état et les régions avec des fonctionnaires rémunérés comme tels , les associations doivent en être exclus à quelques exceptions prêt , projets originaux ou expérimentaux reconnus par les institutions "région , état" cela pour ne pas financiariser le placement des enfants (150/J par enfants), permettant les abus et aberrations que l'on constate aujourd'hui (un enfant quittant un foyer devient un manque à gagner et doit être remplacé donc tous les jeunes adultes quittant les foyers par effet d'âge doivent en permanences etre renouvelé , par vase communiquant ce sont de jeunes enfants qui sont arrachés à leur famille puis ils intégreront familles d'accueils , foyers d'ado  et ainsi de suite , plus l'udaf et ses associations sont présentes dans ce secteur plus il y a de placement d'enfants idem pour les tutelles, ce qui démontre l'intérêt financier de cette organisation à placer des enfants),  les associations se disant défenseurs des familles doivent se limiter à des actions de défenses des familles contre des abus possibles des pouvoirs public et ne peuvent en aucun cas faire fonction de service public "cour d'appel de paris et cour des comptes" la représentativité des familles doit être revue et etre pluraliste l'UDAF par exemple oblige les bénéficiaires de services d'adhérer à ces associations satellites , ou insère les salariés des associations qui la compose au chiffre des familles représentés, en particulier des aides à domicile en milieu rurale ADMR (25% du total de ses éfectifs), cela pour gonfler les chiffres de sa représentativité devenue quasi nul et tromper les pouvoirs public afin de conserver son monopole acquis en 1945 FAISANT SUITE A SA CREATION EFECTIVE PAR LA LOI GOUNOD EN 1942 ORDONANCE DU GOUVERNEMENT ILLEGAL  DE VICHY CE MONOPOLE LUI PERMET DE BENEFICIER D'UNE MANNE QUI s’élèvent aujourd’hui à 25 millions d’Euros par an. Ces subventions – appelées Fonds Spécial - n’ont pas été remises en cause, malgré le tout récent rapport de la Cour des Comptes. Celle-ci constate pourtant que l’UNAF (union nationale centralisant les udaf) n’est pas représentative des familles et que l’automatisme de son financement – en augmentation de 30 % sur 20 ans - est un privilège exorbitant.

 "l’UNAF ne pourra durablement prétendre représenter toutes les familles de France et parler en leur nom avec seulement 8 % de l’effectif, ces 8 % étant composés pour 45 % d’organismes ruraux, lesquels se composent pour moitié de salariés de l’ADMR (Aide à domicile en milieu rural) et écoles familiales rurales. L’heure est venue là aussi de distinguer entre usagers, salariés , familles bénévoles et de faire définir et compter ses membres et ses comptes par un tiers. Déjà l’UNAF a dû se plier à la procédure de certification externe en tant qu'organisme relevant du secteur sanitaire et social."              

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : spartacus info
  • spartacus info
  • : notre volonté est d'informer et de combattre la désinformation des médias bourgeois aux ordres spartacus est un hommage à ce premier révolutionnaire de l'histoire et à rosa de luxemburg pour moi véritable continuatrice de l’œuvre de Marx elle meurt assassiné aux côtés de Karl Liebknecht par la sociale démocratie le 15 janvier 1919
  • Contact

Recherche