Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

aprés le coup d'état de l'otan , leur sbire la CNT construit sa dictature

l’Otan, venue pour « protéger les populations civiles », c’est-à-dire passer de quelques dizaines de morts –non prouvés– à quelques dizaines de milliers de morts, après ses bombardements, va s’installer durablement en Libye, pour “éviter” maintenant que les affrontement tribaux ne dégénèrent en conflits internes !

En d’autres termes après avoir amené désolation et mort dans ses bagages, l’Occident va gérer sur place cette désolation et ces morts qui deviennent maintenant le fruit empoisonné de ces conflits tribaux qui vont déchirerla Libye–le Guide n’étant plus là–, tout en veillant jalousement à ce qu’aucune personnalité émergente ne puisse dans les mois à venir remplacer celui qui avait réussi à fédérer tout le monde ! Du pain béni pour ces hordes de sauvages occidentaux en cols blancs et aux discours aseptisés !

L’enfer programmé par les Occidentaux a maintenant plusieurs entrées supplémentaires : Côte-d’Ivoire, Libye, bientôt l’Ouganda,la Syrie,la Tunisie, sans parler des portes plus anciennes –toujours ouvertes– : Afghanistan, Soudan, Somalie, Irak ! Et je ne parlerai pas de l’enfer rwandais, du Congo, de Madagascar, d’Haïti…


Du nationalisme arabe à la shariacratie la dictature continue. Avec...
La tristesse de cette "révolution" de voleurs, de gens qui volent la liberté et imposent sans attendre leur ordre nouveau.

De quel droit le CNT abroge-t-il la loi civile? Cette loi qui entre autres interdisait la polygamie et autorisait le divorce?

Femmes libyennes, rentrez dans vos tombes, vous êtes mortes ce soir. Après Kadhafi, c’est vous que le nouveau pouvoir flingue. Vous n’êtes plus rien. Les nouveaux maîtres imposent la nouvelle loi sans aucune légitimité que celle des armes. Personne ne les a élus. Personne ne leur a donné mandat pour changer la législation. Il n’y a même pas de constituante. Il n’y a que quelques individus mis sur le devant de la scène.
berbéres:
la population libyenne est constituée essentiellement de Berbères dont une bonne partie a été arabisée. La berbérité de la Libye est une certitude historique déjà énoncée par Hérodote (484 avant J.C.) Même si leur apport a été décisif dans la chute de Kadhafi, les Berbères de Libye vont-ils voir leurs revendications refoulées derrière les exigences stratégiques arabo-islamiques que les puissances de l'Otan partagent avec les régimes réactionnaires du monde arabe ?
Par Arezki Metref
arezkimetref@free.fr

Nicolas Sarkozy, père adoptif autoproclamé de la «Libye nouvelle», n'a laissé aucune chance à la… diversité. Abondant dans le sens du CNT dont l'orientation arabo-islamique dominante n'a presque rien à envier à celle de Kadhafi, il a défini ce qui doit dorénavant constituer la Libye : … arabe !
A Benghazi, le chef de l'Etat français s'est adressé aux...«Jeunes Arabes !» C'est à croire qu'il n'y a pas de Berbères en Libye, ou bien, s'ils existent, qu'ils ne sont que quantité négligeable dans la protestation. C'est évidemment tout le contraire. Quelque chose s'est passé sur le plan médiatique depuis le début du conflit. Aux premiers jours, la presse internationale évoquait le combat des Amazighs libyens dans le djebel Nefoussa et ailleurs en Libye. Puis, plus rien ! Il n'y en a plus que pour le CNT arabo-islamique et surtout pour sa branche quaïdiste incarnée par Abdelhakim Belhadj. Pourtant, avant un basculement dont l'origine doit probablement résider dans la prise en compte de la nature idéologique du CNT, nombre d'articles et d'images ont présenté les Berbères comme ces révolutionnaires de l'Ouest libyen qui couplaient dans le même combat la fin du régime Kadhafi et le renouveau identitaire amazigh en Libye. The New York Timeset The Weekly Standard US, The Guardian et The Economist britanniques, le journal espagnol ABCou même la chaîne de télévision qatarie Al Jazeera ont consacré de larges reportages aux insurgés des montagnes du Nefoussa et à leurs revendications dans le cadre de la «Libye nouvelle». Ainsi, avant même l'effondrement des troupes de Kadhafi, les insurgés ont envoyé depuis la ville de Yafren, haut lieu de la résistance anti-Kadhafi et de la revendication amazighe, un message au CNT. La lettre, écrite en tamazight et en arabe, formulait les aspirations que les combattants du djebel Nefoussa souhaitaient voir portées sur la future Constitution du pays libéré des billevesées du «Livre vert». Parmi ces exigences, la constitutionnalisation de deux langues, tamazight et arabe, en tant que langues officielles de la Libye. Mais visiblement la messe est dite puisque l'article 1 du projet de constitution rendu public par le CNT dispose que : «La Libye est un Etat démocratique indépendant dans lequel tous les pouvoirs dépendent du peuple. Tripoli est la capitale. L'islam est la religion. La charia est la source principale de la législation. L'Etat garantit aux non-musulmans de pratiquer leur rituel religieux. L'arabe est la langue officielle. Les droits linguistiques et culturels des Amazighs, des Toubous, des Touaregs et des composantes de la société libyenne sont garantis.» Exit !

Comme à Syrte (ci-contre), des milices poursuivent leurs expéditions punitives, notamment dans la ville de Touarga, ex-bastion de Kadhafistes, où sont revenus des habitants qui ont eu le malheur d'afficher leur soutien au «Guide» durant le conflit.   |

Comme à Syrte (ci-contre), des milices poursuivent leurs expéditions punitives, notamment dans la ville de Touarga, ex-bastion de Kadhafistes, où sont revenus des habitants qui ont eu le malheur d'afficher leur soutien au «Guide» durant le conflit.  
la destruction de syrte le massacre des civiles c'est l'otan qui l'a fait avec ses mercenaires du cnt et les Sociétés Militaires Privées

                  
à tripolie il y avait Six cents combattants dont la majeure partie était des binationaux (bien préparés apparemment !),vivant à l’étranger 2 ! Que faut-il entendre par bi-nationaux : des sépharades israélo-libyens (rappelons que la grand-mère de Mouammar Kadhafi était juive) à l’instar de ces irakiens qui ont combattus sous l’uniforme américain en Irak et dont les corps de certains ont été rapatriés aux É-U enveloppés dans un drapeau frappé de l’Étoile de David ? Ou bien des djihadistes anciens des fronts afghans comme Abdelhakim Belhadj 3, chef du Conseil militaire de Tripoli mais peut-être aussi relai ou cheville ouvrière de la CIA comme l’a été en son temps Ben Laden en Afghanistan ?
drole de révolution non?
Dix jours après l'exécution sommaire de Mouammar Kadhafi, des milices de Misrata mènent une véritable vendetta armée contre des habitants de Touarga, qu'ils accusent de crimes atroces perpétrés pour le compte de l'ex-guide libyen durant tout le conflit.

des droits de l'Homme, Human Rights Watch, ces miliciens tirent sur des habitants non armés, procèdent à des arrestations arbitraires et torturent des détenus.

L'ONG souligne que Touarga, ex-bastion des partisans de Kadhafi, a été en partie pillée et incendiée. Pour les miliciens, apôtres de la vengeance, ces habitants n'auraient jamais dû être autorisés à revenir «après ce qu'ils ont fait à Misrata». Des vidéos prises au mois de mars, via des téléphones portables, montraient que des centaines d'habitants de Touarga sont montés à l'assaut de Misrata, armes à la main, entourés de soldats. 

Pour HRW, ces actes de vengeance «portent aujourd'hui atteinte au but même de la révolution libyenne.». La directrice de l'ONG au Moyen-Orient, Sarah Leah Whitson, en appelle à la nouvelle autorité du pays, le Conseil national de transition (CNT), pour placer ces milices armées sous un commandement unique et permettre aux partisans de Kadhafi d'être jugés par la loi, et non pas par les armes. Ces mêmes milices auraient aussi commis des exactions à Syrte, notamment en exécutant de façon sommaire des partisans de Mouammar Kadhafi.

LeParisien.fr

 

 


assassinats ciblé des voyous de l'otan
l’assassinat militaire de Kadhafi aux mains des milices du CNT montre la volonté de l’Empire à envoyer un message précis et ferme à plusieurs destinataires au Moyen-Orient. Ce message dit : « voilà comment l’Empire punit ceux qui désobéissent sa volonté. Désormais, il n’y aura plus de procès ; les opposants à la volonté de l’Empire ne seront plus condamnés devant la Cour pénale internationale ; au contraire, ils seront lynchés immédiatement, une fois capturés ». La nouvelle politique de l’Empire vis-à-vis ses adversaires fut déjà mise en application à deux occasions : 1) l’assassinat de Ben Laden, le 2 mai 2011, et 2) l’assassinat de Awlaki, le 30 septembre 2011. Ainsi, le lynchage de Kadhafi forme la troisième application de cette politique.

RAPPELONS QUE

La guerre de l'OTAN contre la Libye est dirigée contre la Chine ...

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : spartacus info
  • spartacus info
  • : notre volonté est d'informer et de combattre la désinformation des médias bourgeois aux ordres spartacus est un hommage à ce premier révolutionnaire de l'histoire et à rosa de luxemburg pour moi véritable continuatrice de l’œuvre de Marx elle meurt assassiné aux côtés de Karl Liebknecht par la sociale démocratie le 15 janvier 1919
  • Contact

Recherche

Pages