Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Pour donner une perspective plus large sur la situation, il faut savoir que le rapport entre "agence de renseignement" et "trafic de drogue", avait toujours existé jusque-là. Depuis l'interdiction des stupéfiants en 1920, des accords entre les fournisseurs de drogues et les agences de renseignement ont protégé le trafic mondial des stupéfiants. Il semble exister une connivence naturelle entre les agences de renseignement et les organisations criminelles. Ce sont ce que les anciens de la CIA ont appelé les "arts clandestins". Leur permettant de disposer d'une base de fonctionnement (de l'argent, pour avoir des budgets secrets) en dehors des voies normales de la Société Civile (un budget voté par le Congrès et un financement officiel du Gouvernement). Les agences de renseignement et les syndicats du crime sont capables de maintenir des grandes organisations, capables de mener des opérations dans le plus grand secret.

LA PROHIBITION DE LA DROGUE à l'échelle mondiale , cocaïne,héroïne cannabis continuera tant que les "élites et services de renseignements " des états unis et leurs sbires en tireront profit via la cia et consorts ,en Afghanistan l’OTAN  a favorisé et continue de favoriser la culture du pavot  ; l’argent des drogues a corrompu le gouvernement Karzai, mais il est surtout aux Etats-Unis où il a corrompu les institutions , la production est exponentiel depuis l'invasion alliés de 2001, en 2007, l’Afghanistan a produit 8 200 tonnes d’opium, représentant 53 % du PIB et 93 % du trafic d’héroïne mondial.
En Afghanistan, l’OTAN lutte contre les champs de pavot cultivés par les insurgés et protège ceux de ses alliés, ce n'est pas les insurgés qui en tirent un profit ,La part des Talibans sur le marché de l’opium afghan est estimée en général entre 90 et 400 millions de dollars. Or l’Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime (ONUDC) estime que le total des revenus issus du commerce de l’opium et de l’héroïne est de l’ordre de 2,8 à 3,4 milliards de dollars "énormément sous évalué"
 Lors d’une conférence sur la drogue à Kaboul , le chef du Federal Narcotics Service russe a estimé la valeur actuelle de la culture de l’opium en Afghanistan à 65 milliards de dollars. Seulement 500 millions de dollars vont aux fermiers afghans, 300 millions aux Talibans, et les 64 milliards restant à la « mafia de la drogue ». quant à L’administration Obama elle souhaite mettre en place une politique d’interdiction sélective du trafic, en ne s’attaquant de manière explicite qu’aux trafiquants qui aident les insurgés , selon l’ONUDC, seulement 5 à 6 % de ces 65 milliards de dollars, soit de 2,8 à 3,4 milliards, restent en Afghanistan . Environ 80 % des bénéfices issus du trafic de drogue proviennent des pays de consommation
la situation est la même en Amérique du sud ou en Asie 
Gary Webb journaliste américain "Lâché par son rédacteur en chef, Gary Webb finit par démissionner et il ne retrouvera plus jamais de travail. Ruiné, isolé, il se tire une balle dans la tête en décembre 2004" il avait eu l'audace de dénoncer l'implication de la cia dans le trafic de cocaïne et la "politique" us en faveur du trafic ,Il avait montré comment un réseau de dealers nicaraguayens avait vendu des tonnes de crack dans les ghettos noirs de Los Angeles. Une partie de l’argent était ensuite reversée à une guérilla d’extrême droite, les contras, un groupe armé soutenu et financé par la CIA dont l’objectif est de renverser le gouvernement socialiste du Nicaragua.les exemples sont légion , la recette est toujours la même sur toute la planète un soutien et une protection active aux gentils trafiquant œuvrant pour les "intérêts" de la stratégie us et une répression sans pitié des méchants trafiquants résistants aux "intérêts" us et tous le monde se graisse au passage ,résultat des millions de drogués sur toute la planète , victimes collatérale d'une politique cynique , la France n'est pas en reste dans cette mascarade, la prohibition américaine a vu l’expansion de ricard,les liens créés ont été l’embryon de la french connexion via l'indochine devenus vietnam , des noms "illustres" tel pasqua ,léandri Marchiani,guérini et consorts sont mouillés dans ce biz,par exemple dans les années 60 Jean guérini « assurer » les réceptions de drogue pour les USA via le Canada et la société Ricard dont il est le représentant, société dans laquelle son chef hiérarchique est alors Charles Pasqua.
Bref je pourais continué et en faire un dico , le fait est que la prohibition de la drogue profite plus aux bourgeoisies occidental qu'aux pays producteurs et se marché juteux profite bien sur à des pontes du système ,le trafic de drogue est devenus intimement politique, de Gaulle l'avait compris et l'a autorisé tant que le marchais français n'était pas touché ,la drogue est une arme qui en plus rapporte gros, d'ailleurs les banque et le système monétaire ne sont pas en reste les grandes banques, qui effectuent des prêts à des pays comme la Colombie et le Mexique, sachant pertinemment que le flot de drogue aidera à garantir le remboursement de ces prêts. Plusieurs de nos plus grandes banques, comme City Group, Bank of New York et Bank of Boston, ont été identifiées comme participant au blanchiment d’argent, mais n’ont jamais subi de pénalités assez importantes pour les obliger à changer de comportement [27]. En bref, l’implication des États-Unis dans le trafic de drogue rassemble la CIA, des intérêts financiers majeurs et des intérêts criminels dans ce pays et à l’étranger.

Antonio Maria Costa, chef de l’ONUDC, a déclaré que « l’argent de la drogue, représentant des milliards de dollars, a permis au système financier de se maintenir au plus haut de la crise financière ». Selon l’Observer de Londres, Costa déclara avoir vu des preuves que les recettes du crime organisé étaient « le seul capital d’investissement liquide » disponible pour certaines banques au moment du krach de l’année dernière. Il affirma qu’une majorité des 352 milliards de dollars de profits liés à la drogue furent ainsi absorbés par le système économique. Costa déclara que les preuves montrant une absorption de l’argent illégal par le système financier lui furent soumises par des agences de renseignement et des procureurs il y a 18 mois environ. « Dans de nombreux cas, l’argent de la drogue était le seul capital d’investissement liquide. Durant la seconde moitié de 2008, la liquidité était le problème majeur du système bancaire, ainsi le capital liquide devînt un facteur important, » dit-il
"www.voltairenet.org/L-opium-la-CIA-et-l-administration"
donc oui la drogue n'est pas prêt d’être légalisé,oui la drogue est un système compliqué et bien sur des gens très puissant sont au commande et encore oui la corruption lié à la drogue existe très fortement dans les pays occidentaux et producteurs et oui nos enfants meurent pour de vils intérêts occultes

 La route de l'héroïne ou la 'french connection'  Mémoires Vivantes Expositions

 

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : spartacus info
  • spartacus info
  • : notre volonté est d'informer et de combattre la désinformation des médias bourgeois aux ordres spartacus est un hommage à ce premier révolutionnaire de l'histoire et à rosa de luxemburg pour moi véritable continuatrice de l’œuvre de Marx elle meurt assassiné aux côtés de Karl Liebknecht par la sociale démocratie le 15 janvier 1919
  • Contact

Recherche

Pages