Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2014 2 22 /04 /avril /2014 23:12

L’arnaque d’état ou comment les citoyens sont "démocratiquement" manipulés

 

Par Abdel Bakayoko

arnaqueL’Histoire de l’Humanité est marquée par sa progression dans la maîtrise scientifique et technique de son environnement, mais aussi dans sa quête toujours plus poussée de liberté.

Sauf dans quelques pays où n’existe pratiquement aucun espace de liberté digne de ce nom, le monde d’aujourd’hui est marqué partout par la liberté de s’informer. La démocratie est clamée dans beaucoup de pays où les citoyens ont le droit d’exprimer leur opinion, de choisir leurs dirigeants,… Dans un grand nombre de pays, ceux du nord en particulier, les citoyens tiennent, comme à la prunelle de leurs yeux, à leur liberté d’expression et au respect de leurs choix. 

Avec le niveau intellectuel de plus en plus élevé qui caractérise l’Homme contemporain et la large diffusion des informations à travers un nombre incalculable ce réseaux, les citoyens réfléchissent et analysent les évènements qui les entourent avant de tirer les conclusions qui guident leurs choix et actions. Alors que nous croyons fermement réfléchir, nous faire notre opinion et choisir en toute liberté, nous sommes très souvent manipulés à notre insu. En effet, on nous manipule à travers les éléments d’appréciation qui nous sont soumis. Si nous prêtons foi à des éléments erronés et orientés mis délibérément à notre disposition, nos conclusions et les opinions ou actions qu’elles sous-tendront ne pourront être que biaisées voire erronées.

Dans nos sociétés dites modernes, les vrais détenteurs du pouvoir ne sont ni les citoyens, ni même ceux qui incarnent le pouvoir. Les grandes décisions sont prises par des cercles secrets qui transcendent les frontières nationales et qui sont les  vrais marionnettistes des acteurs politiques. Et la ficelle de prédilection de ces cercles (qui disent qu’ils ne sont pas secrets mais discrets) demeure à n’en pas douter les services secrets. Qui se ressemblent s’assemblent. A travers les services de renseignement, on fait avaler toutes les couleuvres aux honnêtes citoyens.

Le dernier cas illustratif est le coup avorté d’Erdogan contre la Syrie. Envoyer des agents turcs en Syrie bombarder leur propre patrie uniquement pour se trouver un alibi d’attaquer à bout de souffle pour des intérêts purement politique relève d’une criminalité  machiavélique. Peu importe pour lui les milliers de Syriens et de Turcs qui mourront pourvu qu’il atteigne ses objectifs. Ces vies ne comptent pas plus que celles de cafards. Les veuves et les orphelins, les vies brisées à jamais, les destructions, et j’en passe ne pèsent pas sur la conscience éteinte des monstres de cet acabit. Si ce coup, jamais démenti par la Turquie n’était pas éventé, l’attaque aurait eu probablement déjà lieu. La presse complice, se serait déchaînée contre la Syrie. Une bonne partie de l’opinion mondiale aurait, de bonne foi, mordu à l’hameçon d’Erdogan. Ceux qui n’ont pas la mémoire courte savent que ce n’est pas sa première arnaque. Pour embobiner le monde arabo-musulman et s’imposer comme son leader à leur détriment certes mais au seul bénéfice de son ambition et de l’Occident, Erdogan a voulu, briser, dit-il , le blocus de Gaza. Des hommes et des femmes de bonne foi ont été les dindons de sa farce. Qu’a-t-il fait depuis pour Gaza ?

Un autre exemple est celui de l’USS Liberty. Pendant la Guerre de six jours entre Israël et les pays arabes, les USA ont voulu se fabriquer un alibi pour attaquer l’Egypte. Un complot fut ourdi par les services secrets américains et israéliens. Il fut retenu de faire attaquer le navire de la marine américaine et d’en accuser l’armée égyptienne. L’utilisation de la bombe atomique était même à l’ordre du jour. Je n’exagère rien du tout. Ainsi donc, des avions et des bateaux israéliens ont délibérément cherché à couler ce navire américain qui par-dessus le marché n’était pas armé. Par miracle, l’USS Liberty n’a pas coulé mais 34 soldats américains furent tués et 171 blessés.

Des avions américains avaient reçu l’ordre de foncer sur l’Egypte avant de recevoir un contrordre de faire demi-tour. Pour quelles raisons ? Nous le saurons peut-être quand le dossier sera déclassifié. Le coup n’ayant pas réussi, Israël fut démasqué par les survivants. Pour mystifier les opinions publiques, Israël s’excusa et indemnisa les USA. Le Pentagone décréta un black-out médiatique total sur l’accident et la presse aux ordres s’exécuta sans sourciller. Les survivants de l’équipage furent clairement menacés d’emprisonnement (mais en filigrane menacés de mort)  s’ils en parlaient. Ceux qui étaient en mesure de reprendre service furent dispersés dans les USA et à travers le monde. Même deux survivants de l’USS Liberty ne furent dans la même unité.

Ces deux exemples nous montrent ce dont sont capables les « démons crates »  qui nous gouvernent.

Le drame est qu’ils ont tissé une toile d’araignée informationnelle à laquelle il est très difficile d’échapper. La quasi-totalité des médias est sous ordre des manipulateurs. Il y a une pléthore de vidéos authentiques des crimes commis par les terroristes en Syrie. Une seule de ces vidéos peut retourner l’opinion publique internationale contre les soi-disant révolutionnaires. Mais on les verra jamais à travers les principales chaînes de télévisions qui préfèrent montrer des montages grossiers pour formater  les citoyens et les télécharger pour en faire de simples pions.

Des débats sont savamment  organisés pour harponner davantage les honnêtes citoyens. Les plateaux sont constamment occupés par des « experts-manipulateurs » qui pour mieux mystifier les auditeurs et téléspectateurs  portent la casquette de chercheur, de spécialiste et autre idée de se montrer objectifs. Les rares indépendants invités sont noyés par le nombre dans les débats ; ils ne servent que de faire-valoir. Par une information biaisée ou le vrai est mélangé au faux, on cultive par exemple chez le citoyen la haine de Assad, la crainte de l’Occident, la faiblesse envers Israël. Etre taxé d’antisémite est la pire des accusations en Occident. On peut insulter l’histoire de tous les pays du monde, caricaturer les prophètes, mais personne ne doit avoir un esprit critique sur Israël et l’histoire qu’il s’est écrit.

Personne ne doit, non plus perdre de vue  que ceux qui sont dans les instances internationales et la plupart des ONG sont au service des manipulateurs avec qui ils partagent les mêmes sociétés secrètes.  Ils ne font que jouer leur partition dans la manipulation. Les ONG « droit de l’hommiste », de défense de la « liberté » et de la « démocratie » les plus en vue, car soutenues par les médias les plus influents, ne sont que des instruments des manipulateurs qui sont à la base de leur  création.

Mais le vrai combat des intellectuels, je parle de ceux qui n’ont pas vendu leur âme au dollar, est de contrer la volonté des manipulateurs dont l’ambition finale est de s’attribuer le champ de la normalisation au niveau mondial afin de façonner à leur guise notre manière de penser. Ils veulent que le monde leur laisse le privilège de dire ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas. Dans cet ordre d’idées, le conflit en Syrie révèle encore tout le cynisme des manipulateurs ayant à leur tête les trois mousquetaires pompeusement autoproclamés «communauté internationale » en mettant de côté les 99 % du reste du monde. Ils distinguaient au début du conflit deux camps : les rebelles « démocrates » à savoir l’Armée Syrienne Libre (ASL) et les terroristes ouvertement et officiellement liés à Al Qaïda, dont le groupe Al Nosra. Devant l’effritement de l’ASL laminé par l’armée Arabe syrienne et l’arrivée sur le champ de bataille de l’EIIL, autre groupe terroriste désavoué par  Al Qaïda pour ses vélléités d’indépendance, une nouvelle classification des belligérants est apparue.

Désormais, les manipulateurs classent Al Nosra dans le camp des rebelles,  donc non terroriste et seul l’EIIL représente les djihadistes, donc terroriste.     Quand il y a des combats entre Al Nosra et EIIL en Syrie, la presse  aux ordres parle, toute honte bue, de combats entre rebelles et djihadistes. Cette volte-face  montre que les manipulateurs ne s’opposent pas au terrorisme par principe comme le font aujourd’hui la Russie et la Chine.

Vouloir ennoblir Al Nosra dans le but de renverser un régime dont le seul tort est de refuser d’être leur pantin est révélateur des relations entre Al Qaïda et les pays occidentaux.

Ceux qui ont été parmi les plus fidèles soutiens de Pol Pot  au moment où il exterminait son peuple (plus de deux millions de morts), ceux qui ont créé et installé le sanguinaire Pinochet et les autres dictateurs de son acabit un peu partout dans le monde, ceux qui ont été les parrains inconditionnels de l’Apartheid jusqu’à son essoufflement, ceux qui ont plongé les peuples irakien et libyen dans la violence et l’insécurité, ceux qui ont commis le plus grand crime de guerre de l’histoire en « atomisant » les populations d’Hiroshima et de Nagasaki, ceux-là sont les manipulateurs capables de plonger l’Humanité entière dans les abysses si les citoyens se laissent faire.

Pour ne pas être un simple instrument entre les mains de monstres froids, le citoyen du monde doit aller vers plusieurs sources d’informations à l’orientation idéologique, politique et économique différente avec un esprit critique aigu.

Abdel BAKAYOKO                                                                                                                               

 email : abdelbakayoko@gmail.com


MI6 : l'intervention militaire aboutira à une guerre totale avec la Russie

 

 

IRIB- «  Si l'Occident envoie les troupes militaires pour soutenir le gouvernement de Kiev
, le Président russe, Vladimir Poutine ne restera pas bras croisés », aurait dit le chef du service de la sécurité étrangère de la Grande Bretagne, cité par le quotidien «  Miror ».  Toujours, selon ce quotidien, les organisations d'espionnage britanniques ont prévenu que toute action militaire de l'Occident ou de la Grande Bretagne en Ukraine peut aboutir à une guerre totale avec la Russie. «  le principal message consiste à dire que cela ne vaut pas que nous déclenchions la troisième guerre mondiale » avait confié une haute source à ce sujet. Les chefs d'Otan sont entre d'examiner divers sujets qui comprennent l'exercice des sanctions économiques contre la Russie  jusqu'à la proposition d'une aide militaire. «  Les groupes non armés britanniques sont, secrètement, présents en Ukraine et ils supervisent les passages et les villes, appuyées par la Russie » précise le quotidien Miror.


Le Hezbollah s'implante en Syrie !!

IRIB-En déclenchant en 2011 une offensive tous azimuts contre la Syrie,
l’Amérique n’aurait jamais cru rendre de si grands services à l’axe de la Résistance ! En l’an III de la guerre contre Assad,  le Hezbollah, cette bête noire de l’impérialisme américano sioniste , vient de s’implanter définitivement en Syrie ! Une calamité, dirait les analystes israéliens. Composé de  chiites et de sunnites syriens, le hezbollah syrien qui a émergé sur les ruines d’une Syrie en guerre et debout,  a déclaré « avoir pour  but la récupération du Golan ». Ni plus ni moins. Or cette finalité, seul Israël peut en sentir les risques et les périls. Cela veut dire que les 4 décennies du calme relatif sur les frontières du nord n’est plus, que des attaques comme celle qui s’est dirigé contre les patrouilles israéliennes il y a quelques semaines se multiplieront.  Cela veut dire aussi que la Syrie, un temps penchée vers le socialisme à la russe, domestique la pensée de la résistance, celle qui fait passer la souveraineté d’un Etat musulman , son indépendance , son intégrité avant toute alliance avec les Etats Unis et le régime sioniste et ce, non pas à l’échelle de ses forces armées mais à l’échelle de toutes les strates de la population. Le Hezbollah syrien préfigure donc ce que sera la Syrie de l’après guerre :  cette Syrie- là ne tolérera point une tumeur cancéreuse de taille de l’entité sioniste croitre sur son flanc sud,  une tumeur qui phagocyte sa terre, qui en fasse une arrière-cours où élever  les diablotins Takfiris avant de les envoyer quand bon lui semble saper la sécurité syrienne!. Cette Syrie-là, Nasrallah en a d’ailleurs annoncé les prémices dans son récent discours en promettant « l’extension du champ d’action de la Résistance aux portes d’Israël, au Golan « . La Syrie post guerre ne se réduira point à une posture défensive, elle aura une puissance de frappe, de dissuasion qui saura ramener dans le giron national les terres perdues !Cette Syrie là ne sera ni nationaliste ni islamique mais les deux à la fois, ce qui signifie en claire qu’elle s’opposera comme, c’est le cas aujourd’hui , à tout maximaliste néo colonial. La Syrie de Hafez Assad n’a pas accepté que le Golan  soit restitué sans que le statut des réfugiés palestiniens se décante , sans qu’ils retrouvent le droit à rentrer chez eux en Palestine. La Syrie de Bachar, le Hezbollahj reprendra le Golan syrien , le nettoiera des nervis sionistes , en fera une contrée nationale et apprendra à Israël de se comporter non plus comme « une puissance agresseur « mais comme en « une entité qui se sait haïe, encombrante et proche à la disparition »  ….

Partager cet article

Repost 0
Published by spartacus
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : spartacus info
  • spartacus info
  • : notre volonté est d'informer et de combattre la désinformation des médias bourgeois aux ordres spartacus est un hommage à ce premier révolutionnaire de l'histoire et à rosa de luxemburg pour moi véritable continuatrice de l’œuvre de Marx elle meurt assassiné aux côtés de Karl Liebknecht par la sociale démocratie le 15 janvier 1919
  • Contact

Recherche

Pages