Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2014 3 02 /04 /avril /2014 00:00

 

 

 

 


 

syrie:

 

 

Lattaquié : La force élite d'Assad à Kassab?!

 

 

IRIB-les forces de l'armée arabe syrienne et des comités populaires ont lancé

une vaste offensive de ratissage lundi soir dans le nord de lattaquié. la force élite de l'armée syrienne est présente dans cette opération . un autre point caractéristique : les habitants de Lattaquié sont mobilisés pour aider les soldats de l'armée nationale. la force élite d'Assad a pour nom " les aigles du désert" . ce sont des forces ultra compétentes et capables de combattre dans des conditions extrêmes . depuis lundi, elle se trouve dans la banlieue nord de Lattaquié. ce fut après l'inervention de cette force que la colline stratégique 45 est tombée , théâtre ces derniers jours de très violents combats entre les takfiris et les soldats syriens

 


Syrie : les "passages de la mort " sous contrôle du Hezbollah!

 

IRIB- Quel a été dans les faits , les conséquences de la victoire du Hezbollah à Qalamoun?
Al Akhbar consacre une analyse à la réponse de cette question affirmant que les combattants du Hezbollah et les soldats de l'armée syrienne ont tour à tour libéré Yabroud, Falita et Raas al Mara . " l'importance stratégique de Falita n'est pas moindre que celle de Yabroud. car il se trouve au carrefour des voies de trafics d'armes et de munitions à destination des terroristes au Liban et en Syrie. en ce sens, l'armée surienne et le Hezbollah ferment désormais toutes les passages de la mort par où étaient trafiquées des voitures piégées vers le Liban. l'un des commandants de l'armée syrienne affirme : " Falita fait partie des points de croisement les plus importants entre la Syrie et la région d'Ersal au Liban ainsi que les régions de Al Zabdani et de Ghouta en Syrie. les terroristes circulent entre Erssal et Falita avant de se rendre dans d'autres régions de la Syrie.  la présence de 4 hôpitaux de campagne à Falita le montre très bien , cette région a été l'un des lieux de concentration des terroristes . deux deces quatres hôpitaux sont très équipés . des dizaines de terroristes y sonrt enterrés avant l'arrivée des forces loyalistes. . après la libération de Yabroud , l'armée syrienne a continué ses opérations à Falita et à Yabroud et des dizaines de terroristes ont été tués , tous membres d'Al Nosra" " depuis le nettoyage de cette localité l'armée syrienne et le Hezbollah contrôlent les quatre points de passage de Falita vers Erssal dont le plus important, An Al Hamra qui est en effet la principale artère libano syrienne. cette voie de transite est surnommé le passage de la mort tant a été grand ici le trafic de voitures piégées vers le Liban. l'axe Hezb.Assad a bloqué depuis le début du conflit  quelques 18 points de passage zntre Erssal et la Syrie . ces points de passage se trouvent à Qusseir, Jarajir, Falita et Raas al Marat . l'armée syrienne a ainsi écarté la menace contre la banlieue de Damas et a coupé la principale voie d'approvisionnement des terroristes à Homs. eta écarté la menace contre les frontières est du Liban. l'armée syrienne et la garde présidentielle contrôlent les monts situés à l'est sur les frontières du Liban . les positions terroristes à Rankos et à Al Sarkha sont encerclés et elles vont être libérées très bientôt . après Rankos, ce sera le tour de Assal al Ward, de Housh Arab , de Zobdani de Maloula d'être libérés .

 

 


 

Pourquoi l'Iran a-t-il choisi de soutenir Assad?

 

IRIB- "L'Iran est une vraie puissance. c'est un pays présent jusqu'à l'est de la Méditerranée.
C'est notre logique à nous de maintenir une présence aussi large que possible. mais l'Iran n'est pas un Etat impérialiste. Jamais et nulle part, il n'a agir de la même manière que ses ennemis , jamais et nulle part , il ne s'est imposé via la force, la guerre, le sang ou l'argent. c'est sa culture, sa pensée , sa vision du monde qui séduit , qui pénètre les esprits, qui convainc. en Syrie, c'est la même chose. la Syrie est au cœur de la grande Bataille. et l'Iran s'est placé à ses côtés envers et contre tout " le général Soleymani.


ces phrases du chef de la force Qods , force élite du Corps des Gardiens de la Révolution islamique, prononcés il y a deux semaines ont suscité de longs commentaires . Pourquoi l'Iran a-t-il choisi de soutenir Assad? à l'orée de la quatrième année de la guerre contre l'Etat syrien et alors que le conflit risque de virer en un conflit mondial avec l'intervention de l'Otan via les ingérences turques, la question pose en tout acuité. Hossein Riovaran , analystes iranien essaie d'y trouver des éléments d'une réponse :
" Aux premières semaines de ce que les occidentaux qualifient de révolution syrienne, l'Iran a opté pour une politique d'attente. c'est vrai que dans la foulée du printemps arabe, les peuples de la région avaient été comme balayés par un vent de revendications démocratiques. l'Iran a prêté au peuple syrien quand celui ci protestait le régime unipartite en Syrie où qu'il appelait à la tenue des élections libres , à la fin de l'omnipotence du parti baath?. pour les iraniens , eux même à l'origine de l'une des plus grandes révolution du 20eme siècle, ces revendications semblaient à la fois juste et digne de respect et d'intérêt. l'Iran a donc exhorté le gouvernement syrien à entrer en interaction avec l'opposition et il a eu même l'initiative d'en convier les représentants à Téhéran pour trouver un terrain d'entente et de dialogue et favoriser le terrain à un changement pacifique et démocratique. Assad s'est résigné à cette logique qui veut qu'un Etat soit polyphonique. il a révoqué l'article huit ( unipartisme) de la constitution et soumis au référendum la loi fondamentale amandée .son cabinet s'est élargi et l'opposition a pu y trouver sa place./ son argument a été d'ailleurs parfaitement plausible : Assad veut finir son mandat et quiiter le pouvoir, le cas échéant via un vote populaire. or la rue contestataire a été très vite investie par des fauteurs de trouble puis par des terroristes .l'insistance de ceux des opposants qui dictaient leurs revendications depuis leur lieu de résidence en Occident sur la nécessité de renverser Assad, les ingérences américaine, européenne, saoudienne turque, jordanienne e qatarie en Syrie via l'envoie d'armes et de munitions ont littéralement changé la donne et décidé l'Iran à opter pour Assad. la suite des événements a confirmé la justesse du choix de l'Iran. Au Yémen, en Tunisie, en Egypte à Bahreïn , les populations s’aspiraient à l’établir un ordre démocratique où toutes les couches de laz société aient voix au chapitre. Les pseudo révolutionnaires syriens , eux, ont voué dès le début aux gémonies des minorités chrétiennes, alaouites , turkmènes … l’ordre politique qu’ils cherchaient à mettre en place était quelque chose entre le wahhabisme et le takfirisme, soit deux pensées obscurantistes . les révolutions arabes étaient rassembleuses , la pseudo révolution syrienne, divisitionniste ! ces faits ont convaincu l’Iran d’une chose : en Syrie, se préparait un complot contre l’axe de la Résistance dont Assad fait partie. Mais quelle a été la réaction de l’Iran ? les Pasdarans combattent –ils  sur le terrain les agents takfiris, ainsi que le prétendent les médias arabes et occidentaux ? non. Le soutien de l’Iran à l’armée syrienne face au complot international dont il fait l’objet consiste à lui transmettre les précieuses expériences de sa guerre , celle que l’Amérique lui a mené via Saddam et pendant huit ans , la plus guerre du vingtième siècle ! les comités de défense populaires créés aux premières semaines de la guerre en Syrie est une idée iranienne . est venu ensuite le Hezbollah qui s’est directement mobilisé aux côtés de l’armée syrienne . cette entraide a fini par porter sesfruits à Qusseir, à Homs, à Ghouta et à Alep . le camps de la guerre est aujourd’hui en retrait sur tous les fronts et les derniers succès militaires à Qalamoun en portent la preuve. Mais la Turquie semble décidée désormais à jouer la dernière carte , celle de l’Otan. Elle commet une grosse erreur si elle croit pouvoir gagner là où tous les autres ont échoué ;  

 


 


Partager cet article

Repost 0
Published by spartacus
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : spartacus info
  • spartacus info
  • : notre volonté est d'informer et de combattre la désinformation des médias bourgeois aux ordres spartacus est un hommage à ce premier révolutionnaire de l'histoire et à rosa de luxemburg pour moi véritable continuatrice de l’œuvre de Marx elle meurt assassiné aux côtés de Karl Liebknecht par la sociale démocratie le 15 janvier 1919
  • Contact

Recherche

Pages