Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2014 2 25 /03 /mars /2014 01:32

Les navires russes en route pour Lattaquié !!!

 

 

 

IRIB- Après une noubvelle flambée de violence sur le front turco -syrien, les navires de guerre russe ont remis le cap sur Lattaquié en
Syrie. cette province syrienne est depuis quelques jours le théâtre de violents combats entre les militaires syriens et les terroristes que l'armée turque soutient activement à coup de pilonnage et voire de tir de missiles contre les avions syriens !! selon Al Nashra qui rapporte cette information, les navires russes , accostés au port de Tartous se dirigent en ce moment même vers le port de Lattaquié. à Lattaquié, les combats se poursuivent autour de la localité stratégique de Kassab . les soldats de l'armée syrienne encercklent la localité en question. ils y ont déjà liquidé des dizaines de terroristes.

ALERTE INFO. LIBYE: Saadi Kadhafi, dans un coma profond, hospitalisé d’urgence

 

 

ALERTE INFO. LIBYE: Saadi Kadhafi, dans un coma profond, hospitalisé d’urgence

Publié le mar 24, 2014 @ 16:22

41


Saadi Kadhafi

Saadi Kadhafi

Le pouvoir nigérien a volontairement envoyé à la mort, un homme, Saadi Kadhafi. Son frère Saïf Al-Islam agressé physiquement en détention à Zenten, 180 km au sud de Tripoli, est encore en vie. Nous vous avions récemment parlé du cas du Saadi Kadhafi, qui avait été bastonné et torturé à tort. Ses geôliers voulaient visiblement lui soutirer des informations qu’il n’avait pas ou qu’il n’a pas. Encore une histoire d’argent caché on ne sait où. 

La responsabilité du régime corrompu du Niger avec la complicité de la France ne font aucun doute. Les pistes qui mènent à nos affirmations sont contenues dans nos précédents billets. Avec certitude, nous confirmons nos dernières informations. Selon nos derniers renseignements reçu à l’instant de nos sources libyennes, le fils Kadhafi a été conduit d’urgence a l’hôpital de Mitiga à Tripoli, section militaire. Il est en soins intensifs.

Une vraie honte pour les défenseurs des droits de l’homme, de la démocratie, et des autorités africaines…Son tort ? Son patronyme…Ils veulent exterminer toute une famille…

 

 


 

 

VIDEO. Journal de Syrie du 24/03/2014. La saignée des terroristes se poursuit encore

 

 

 

 


 

EFFET PAPILLON. Ukraine: des milliers de réfugiés ukrainiens fuient vers la Crimée

 

Par La Voix de la Russie – Des milliers de réfugiés ukrainiens sont arrivés en Crimée au cours de ces dernières journées. Le gouvernement étudie la question de construction de camps spéciaux, a annoncé le premier vice-premier de la république, Roustam Temirgaliev.

 

« Les citoyens ukrainiens traversent chaque jour la frontière entre la Crimée et l’Ukraine et demande de leur accorder la citoyenneté russe. 200 personnes arrivent en moyenne tous les jours », selon le M. Temirgaliev .

 

REAL POLITIK. La Haye: mission impossible pour le président américain Barack Obama

 

Hollande, Obama, Merkel et Cameron

Hollande, Obama, Merkel et Cameron

LA HAYE, Pays-Bas – D’un sommet nucléaire on est passé à un sommet ukrainien. Néanmoins, la présence de Sergueï Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères, qui participe au sommet sur la sécurité nucléaire, sera décisive sur le plan diplomatique. Les dirigeants des sept pays les plus industrialisés – États-Unis, Canada, Royaume-Uni France, Allemagne, Italie et Japon- se réunissent ce lundi 24 mars au soir à la résidence du Premier ministre néerlandais Mark Rutte pour accorder leurs violons et parler d’une seule voix de la crise ukrainienne. Une hérésie… 

En effet, lors de ce sommet à La Haye, le président américain Barack Obama voudra convaincre le président français de renoncer à des contrats de défense énormes avec la Russie, la chancelière allemande de compromettre les fournitures de gaz naturel, et les Britanniques d’accepter de perdre, potentiellement, des centaines de milliards de livres que les Russes ont apporté à la ville de Londres, à la City.

L’idéologie ne nourrit personne. Obama semble prendre ses rêves pour des réalités. La France, après la camouflet du premier tour des Municipales n’osera pas lâcher le marché russe quitte à permettre la montée exponentielle du chômage. A moins que, les chantiers navals de Saint Nazaire ne soient abandonnés et le premier ministre Jean-Marc Ayrault remercié. Quant aux Anglais, il est improbable qu’ils acceptent le diktat américain. Que dire de l’Allemagne ? Tous ces pays ont plus à perdre qu’à gagner. Mais, vont-ils se tirer une balle dans les pieds et faire la volonté de l’antéchrist Obama au détriment de leur peuple ? Nous verrons…

 

PROPAGANDE AMERICAINE. Ukraine: "la Russie prête à attaquer l’Ukraine à l’est"

 

 

Les passements de jambes de Barack Obama ne trompent personne. Montée en boucle, la nouvelle propagande américaine, alarmante à souhait, indique que  l’Ukraine affirme que les troupes russes sont prêtes à l’attaquer à tout moment et que le risque de guerre entre les deux pays s’accroît, pendant que l’armée russe renforce son emprise sur la Crimée. Une falsification alors que ce sont les Ukrainiens de l’est qui montrent leur volonté à rejoindre la Russie. La vraie question est de savoir à qui la faute ?  

Quand le clown et usurpateur fasciste Andrii Dechtchitsa "ministre ukrainien des Affaires étrangères" affirme sur la chaîne américaine ABC que:« La situation est même plus explosive qu’elle ne l’était il y a une semaine », c’est une légende urbaine. Les "qui" ont donc créé cette situation ? L’urgence est de rétablir les vrais droits, c’est à dire le rétablissement du président Viktor Ianoukovitch…Comment peuvent-ils penser qu’un coup d’état peut passer comme une lettre à la poste ? 

carteLe mensonge à l’optimum, chevillé au corps, Andrii Dechtchitsa déclare, toujours sur la chaîne américaine ABC « À l’heure actuelle, si des troupes russes envahissaient l’Ukraine depuis les régions orientales, il serait difficile de demander aux Ukrainiens vivant là-bas de ne pas répondre à cette invasion militaire ». De quels Ukrainiens parlent-ils ? Ne voient-ils point ce qui se passe à Odessa, Donetsz ou Khirkov ? Ceux qui manifestent en faveur de la Russie ne sont-ils pas Ukrainiens ? Ce déni les perdra !

À quelques encablures de là, en Pologne, on dit craindre l’arrivée des troupes russes. Paris s’engage même à envoyer deux avions. On atteint là, les sommets du mensonge. Ils ont créé le désordre en Ukraine et, incapables de pouvoir rétablir l’ordre, ils agitent le chiffon rouge. Lâches juqu’au bout des ongles, pour eux, la faute c’est toujours les autres. Amusant de voir ces nazillons entrer par effraction dans la tête de Poutine, comme ce soi-disant secrétaire du conseil de sécurité nationale et de défense de l’Ukraine, Andriï Paroubiï, qui déclare: «Le but de Poutine n’est pas la Crimée, mais toute l’Ukraine [...] Ses troupes massées à la frontière sont prêtes à attaquer à tout moment ».

Tout ce cirque nauséabond, après les envolées lyriques d’un conseiller à la sécurité nationale du président Barack Obama sur les ondes de CNN où, il évoque l’hypothèse d’une invasion russe dans l’est de l’Ukraine. En plein délirium tremens, l’Occident joue dans la surenchère pour faire croire qu’il a raison. Certains n’hésitent même pas à pousser le bouchon en invoquant une percée russe jusqu’en…Moldavie.

Secrètement, (voir carte du Washington Post au dessus), la présence depuis des années des forces russes en Transnistrie, où, il y a 440 soldats de maintien de la paix, fait même croire que, l’Ukraine est encerclée. Mais, quand on veut faire la guerre, il est urgent de prévoir ses arrières. Non, Moscou ne veut envahir personne mais ne laissera certainement pas les russophones et les russophiles se faire massacrer à Kiev. Les choses sont donc claires et le jeu morbide américain réduit les Européens en esclavage…

 

 

 

EXCLUSIF – UKRAINE. Face au bellicisme occidental, la Russie fait sortir son joker: l’Iran.

 

 

Comme le dit le proverbe africain: "Quand deux éléphants se battent, c’est l’herbe qui souffre." En effet, ceux qui essayent tant bien que mal d’exister auprès des Etats-Unis, la belle France et les autres comme l’Allemagne ou la Grande Bretagne, point de salut en s’opposant à la Russie. En réalité, les pro-Maïdan ont surestimé la puissance occidentale face à la Russie qui a encore de nombreuses armes, la Chine notamment, et surtout, l’Iran. Ambiance.

 

Lors de la rencontre entre le président américain Barack Obama et son homologue chinois Xi Jinping lundi à La Haye, ce dernier a été clair. Pour lui, il faut d’entrer oublier les questions concernant Taiwan et le Tibet. En d’autres termes, le Chinois a voulu dire à l’Américain que, quand il claironne sur l’intégrité territoriole de l’Ukraine, il faut qu’il pense aussi à celle de la Chine car, la Chine considère que Taïwan c’est la Chine, le Tibet aussi.

Piégés sur ce coup-là, les Etats-Unis ont dit leur volonté de traiter de manière constructive leurs divergences et désaccords avec la Chine, et de travailler avec Beijing à envoyer des signaux positifs montrant que les deux parties sont engagées à promouvoir leurs relations, a déclaré M. Obama. Conscient que les perspectives russes et chinoises ont le vent en poupe, ne pouvant sanctionner durablement la Russie économiquement, l’Occident a préféré sanctionner des individus. A cette folie, la Russie a répondu aussi fermement, aux Etats-Unis et au Canada. Moquée par les Américains, les autorités russes, critiquant leur arrogance ont donc sorti du chapeau, l’Iran.

Un fonctionnaire russe du ministère de la Défense, sous couvert d’anonymat, précisant que Moscou n’avait aucun intérêt que l’Iran obtienne une bombe nucléaire ou qu’une escalade des tensions dans le Golfe augmente, a déclaré: "Si l’Ouest poursuit ses provocations, notamment les Etats-Unis, nous allons nous tourner vers le marché iranien et casser l’embargo imposé par les Etats-Unis que nous respectons simplement pour ne pas les mettre en difficulté. Nous participons, entre autres, aux négociations sur le nucléaire iranien". Crainte de Washington, qui croyait qu’il était le seul capable de proférer des menaces. Les experts sont maintenant préoccupés par le possibilité de nouvelles ventes d’armes russes, sans contrôle, à la Syrie ou à l’Iran, en particulier, le système de missile de défense aérienne le plus puissant du monde, le S-300. En effet, en 2010, sous la pression américaine, la Russie avait annulé la livraison à l’Iran.

Ainsi, selon Cliff Kupchan, analyste chez Eurasia Group, ce serait une grande catastrophe et l’Iran aura son nucléaire coûte que coûte: «C’est la seule carte qu’ils [les Russes], ont, le S-300. Ceci peut véritablement changer la donne. Ce serait, primo, réduire la capacité d’Israël d’attaquer l’Iran, deusio, il pourrait développer aisément son nucléaire sans que personne ne soit capable de l’attaquer". Les analystes de pacotille occidentaux, estampillés "experts", n’avaient sans doute pas vu cette carte que Moscou vient de faire sortir de son chapeau de magicien.

 


 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by spartacus
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : spartacus info
  • spartacus info
  • : notre volonté est d'informer et de combattre la désinformation des médias bourgeois aux ordres spartacus est un hommage à ce premier révolutionnaire de l'histoire et à rosa de luxemburg pour moi véritable continuatrice de l’œuvre de Marx elle meurt assassiné aux côtés de Karl Liebknecht par la sociale démocratie le 15 janvier 1919
  • Contact

Recherche

Pages