Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2016 7 27 /03 /mars /2016 07:03

L'armée syrienne a repris dimanche le contrôle total de Palmyre après en avoir chassé les jihadistes du groupe État islamique qui tenaient cette ville antique du centre de la Syrie depuis près d'un an.

L'armée syrienne a repris au groupe terroriste Daech la totalité de Palmyre.

"Après de violents combats nocturnes, l'armée contrôle entièrement la ville de Palmyre, y compris le site antique et la partie résidentielle. Ils (les jihadistes) se sont retirés", a affirmé à l'AFP une source militaire à Palmyre.

D'après cette source, les combattants de l'EI "se sont repliés vers Sokhné, Raqa et Deir Ezzor", leurs fiefs dans le nord et l'est de la Syrie.

"Les unités d'ingénierie de l'armée sont en train de désamorcer des dizaines de bombes et de mines à l'intérieur de la cité antique" qui contient des trésors détruits en partie par le groupe extrémiste.

La cité antique de Palmyre après sa libération
© Sputnik. Mikhaïl Voskresensky

Les forces prorégime, appuyées par l'aviation russe, ont lancé le 7 mars une offensive pour reprendre Palmyre à l'EI, qui s'était emparé en mai 2015 de la ville et ses ruines antiques classées au patrimoine mondial de l'Unesco.  La ville de Palmyre, dont les vestiges sont classés au patrimoine mondial par l'Unesco, a une importance aussi bien historique que stratégique. Un désert s'étend au nord et au nord-ouest de Palmyre. La reprise de la ville a privé Daech du contrôle de 20% des territoires occupés. Le commandement des forces armées syriennes pourrait ainsi entamer une progression vers la ville de Raqqa, "capitale" de Daech, et procéder au déblocage de Deir ez-Zor, assiégée par les terroristes.

 

 

 

Le président russe Vladimir Poutine a félicité son homologue syrien Bachar el-Assad pour la libération de Palmyre du joug terroriste, a fait savoir dimanche Dmitri Peskov, porte-parole du Kremlin.

"Lors d'une conversation avec le président syrien, Vladimir Poutine a félicité son homologue pour la libération de la ville de Palmyre par les militaires syriens, notant l'importance de la préservation de cette ville historique unique en son genre pour la culture mondiale", a indiqué M.Peskov.

"M.Poutine a de nouveau souligné que malgré le retrait du gros du contingent militaire russe de Syrie, les forces armées russes continueraient de soutenir les autorités syriennes dans leur lutte contre le terrorisme et pour la libération de leur terre contre les groupes extrémistes", a ajouté le porte-parole.

Et de préciser que "M.Assad a hautement apprécié l'aide que les Forces aérospatiales russes avaient apportée (à son pays, ndlr) et a noté que les succès, telle la libération de Palmyre, auraient été impossibles sans le soutien russe". "Selon M.Assad, il est absolument évident que la lutte est menée pour le pétrole, mais, comme il l'a fait remarquer, il y a beaucoup de brut, mais Palmyre est seule et unique", a confié M.Peskov.

Victoire à Palmyre: vers un démantèlement total de Daech

 

 

Le commandement de l'armée syrienne est enthousiaste comme il ne l'a jamais été.

L'armée syrienne a repris au groupe terroriste Daech la totalité de Palmyre
© Sputnik. Michael Alaeddin
 

La victoire des forces armées syriennes sur le groupe terroriste Etat islamique à Palmyre (Daech, EI) a jeté les bases d'un démantèlement total du groupe terroriste, a déclaré le commandement de l'armée syrienne.

"La victoire est un énorme coup dur pour l'EI. Elle permettra de briser l'esprit de combat des mercenaires et ouvrira la voie à un démantèlement total et au retrait des terroristes", lit-on dans la déclaration citée par l'agence nationale syrienne SANA.

Palmyre
© AFP 2016 STP
 

L'armée syrienne, avec l'appui de ses amis et alliés, a prouvé à Palmyre qu'elle restait la seule force capable d'affronter efficacement et d'éliminer le terrorisme.

Plus tôt dans la journée, on annonçait que l'armée syrienne et les milices avaient repris le contrôle total de Palmyre après en avoir chassé les djihadistes du groupe Etat islamique qui tenaient cette ville antique du centre de la Syrie depuis près d'un an. Le déminage de la localité est en cours.

La ville de Palmyre, dont les vestiges sont classés patrimoine mondial par l'Unesco, a une importance aussi bien historique que stratégique. Un désert s'étend au nord et au nord-ouest de Palmyre. La reprise de la ville a privé Daech du contrôle de 20% des territoires occupés. Le commandement des forces armées syriennes pourra ainsi entamer une progression vers la ville de Raqqa, "capitale" de Daech, et procéder au déblocage de Deir ez-Zor, assiégée par les terroristes.

Palmyre : les premières images de la cité antique arrachée à Daesh (PHOTOS, VIDEO)

28 mars 2016, 17:37

 

 

 

Alors que les experts se rendent à Palmyre pour estimer l’ampleur des dégâts que lui ont infligé les terroristes, les premières photos des journalistes russes montrent le visage actuel du site unique classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Après avoir passé près d’un an sous le contrôle des djihadistes, la ville, aussi connue sous le nom hébreu Tadmor, a été reconquise le 27 mars par l’armée syrienne, avec l'aide des forces militaires russes.

Surnommée «La perle du désert», ce site à valeur universelle exceptionnelle souvent qualifié de musée en plein air, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, a aujourd’hui perdu son visage historique.

 

 

Source: Sputnik
Source: Sputnik

Même si les autorités syriennes sont parvenues à mettre de côté quelques pièces et reliques importantes avant l’arrivée des terroristes, ces derniers ont notamment détruit le temple de Baalshamin et plusieurs statues d’une valeur patrimoniale inestimable.

Source: Sputnik
Source: Sputnik

Les experts espèrent que le site pourra être restauré. Les 28 et 29 mars, les premiers d’entre eux arriveront sur place pour estimer l’état de la cité antique. Les spécialistes russes du Musée d'Etat de l'Ermitage ont déclaré être prêts à participer activement à la restauration des monuments de Palmyre.

Source: Sputnik
Source: Sputnik

Le 21 mai 2015, les combattants de Daesh se sont emparés de la cité de Palmyre, fondée, selon la légende, par le roi Salomon il y a plus de 3 000 ans.

Lizzie Phelan de RT a réussi à accéder à la cité de Palmyre après la libération de celle-ci des troupes de Daesh pour faire un «état des lieux» du site, mondialement connu pour son héritage culturel.

Témoin «d’un grand nombre de drames à travers les siècles» la cité de Palmyre a également su résister à la présence de terroristes de Daesh entre ses murs.

Malgré les dommages subis, la majeure partie de ces vestiges de l'antiquité a été épargnée et, suite à l'opération réussie de l'armée syrienne, sera préservée pour les générations à venir. Lizzie Phelan raconte.

Partager cet article

Repost 0
Published by spartacus
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : spartacus info
  • spartacus info
  • : notre volonté est d'informer et de combattre la désinformation des médias bourgeois aux ordres spartacus est un hommage à ce premier révolutionnaire de l'histoire et à rosa de luxemburg pour moi véritable continuatrice de l’œuvre de Marx elle meurt assassiné aux côtés de Karl Liebknecht par la sociale démocratie le 15 janvier 1919
  • Contact

Recherche

Pages